Interview d’emmanuel Hirsch autour du cas Alain Cocq

Faute de pouvoir bénéficier d’une assistance médicale active pour mourir, Alain Cocq, atteint d’une maladie incurable, a cessé vendredi 4 septembre de se soigner, de s’alimenter et de boire. Une décision radicale pour dénoncer la loi actuelle sur la fin de vie. Pour Emmanuel Hirsch, président du Conseil pour l’éthique de la recherche et de l’intégrité scientifique, une « exception d’euthanasie » aurait pu être envisagée.

Lire la suite

Interview d’emmanuel Hirsch sur Europe1

date de publication :05-09-2020