Covid-19 : la réflexion éthique dans les lieux de soins bousculée par l’épidémie

Par son ampleur et sa brutalité, l’épidémie de coronavirus a chamboulé la pensée éthique dans les lieux de soins, comme à Nantes.
Une infirmière d’un établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) peut-elle réaliser un test de dépistage du Covid-19 contre l’avis d’un résident en état de démence avancé ? Peut-on prendre des photos d’une personne décédée en Ehpad pour accompagner le deuil des proches n’ayant pas eu accès à son corps ? Une visite sans contact physique entre des parents et un résident polyhandicapé ne risque-t-elle pas de susciter davantage de souffrance que l’absence de visite ?
Lire la suite

date de publication :12-10-2020