Le Conseil d’État maintient à court terme le Health data hub chez Microsoft

Un oui mais. C’est en l’état ce qui ressort de la décision du Conseil d’État sur l’hébergement des données du Health data hub chez Microsoft. S’il existe un risque, il ne justifie pas sa suspension. Une solution pérenne est attendue.
"Des précautions doivent être prises dans l’attente d’une solution pérenne." C’est la conclusion à laquelle est arrivé le Conseil d’État dans sa décision rendue le 14 octobre sur le Health data hub. S’il reconnaît l’existence d’un risque de transfert des données de santé qui y sont hébergées, il précise toutefois que ce risque "ne justifie pas, à très court terme, la suspension de la plateforme", comme demandée par les dix-huit requérants. Et ceci au regard de l’intérêt public important de poursuivre l’utilisation des données de santé pour les besoins de l’épidémie de Covid-19, précise-t-il dans un communiqué de presse.
Lire la suite

date de publication :15-10-2020