Communiqué de l’Académie nationale de médecine et de l’Académie nationale de chirurgie : Covid-19 et continuité des soins

La prise en charge des formes sévères de Covid-19 a profondément perturbé la continuité des soins lors de la première phase épidémique du printemps dernier en raison de l’impréparation du système de santé. Dans un contexte de forte tension hospitalière, certains patients sont décédés faute d’une prise en charge en temps utile.

Outre le report des examens de dépistage, de diagnostic et de suivi des maladies chroniques, la déprogrammation des interventions chirurgicales a entraîné une perte de chance pour de nombreux malades, notamment parmi ceux qui souffraient de cancer, ainsi que de fréquentes détresses psychologiques, laissant prévoir un impact sanitaire et économique considérable [1]. Si les transplantations cardiaques et hépatiques ont pu être maintenues en raison du risque vital [2], l’interruption momentanée des transplantations rénales, par mesure de précaution, a fait perdre plus d’une centaine de greffons.
Lire la suite

date de publication :09-11-2020