autosaisine à propos de la limitation voire de la suspension d’interventions « extérieures » : activités culturelles, interventions d’associations de patients ou de bénévoles, commission des usagers mais également aumôniers des Hôpitaux.

Synthèse
Origine de la saisine :
Des remontées du terrain à propos de la limitation voire de la suspension d’interventions « extérieures » : activités culturelles, interventions d’associations de patients ou de bénévoles, commission des usagers mais également aumôniers des Hôpitaux.
Les questions qui se posent :

  • Que représentent ces activités « hors champ médical et soignant » pour les usagers, les soignants, la direction ?
  • Ont-elles une place à part entière dans le prendre soin ou peuvent-elles être considérées comme facultatives ?
  • Quels sont les impacts de ces mesures sur les patients (en particulier sur leur état de santé), sur les soignants (en particulier comme possible soutien et occasion de « respiration » utile pour lutter contre la souffrance au travail) ?
  • Quels critères décisionnels ont-ils conduit à suspendre ces interventions ? S’agit-il d’une démarche généralisée de restrictions du nombre de personnes présentes dans le périmètre de l’hôpital ou une limitation d’interventions considérées comme superflues dans le contexte sanitaire actuel ? Une évaluation de la balance bénéfices-risques a-t-elle été faite, en particulier pour les services de pédiatrie ou dans les situations de fin de vie ?

Lire la suite

date de publication :07-10-2020