Avis de l’Académie nationale de médecine :Covid-19 : quels prélèvements pour quels tests ?

La politique gouvernementale de lutte contre l’épidémie de Covid-19 s’appuie sur le triptyque « Tester, Alerter, Protéger ». Cette stratégie repose sur différentes techniques de laboratoire, chaque type de test étant tributaire d’une modalité de prélèvement. Parmi les tests disponibles visant à détecter la présence du SARS-CoV-2 chez une personne malade ou asymptomatique, le choix doit prendre en compte, d’une part les données anatomiques, virologiques et épidémiologiques, d’autre part l’objectif diagnostique ou épidémiologique.

Au cours du cycle infectieux, la virémie est inconstante, faible et de courte durée, la virurie est inexistante et l’élimination fécale variable. Les quantités de virus les plus élevées se trouvant dans les voies aériennes supérieures et inférieures, les méthodes de recueil du matériel viral privilégient en pratique le prélèvement nasopharyngé, technique de référence, et le prélèvement salivaire [1].
Lire la suite

date de publication :17-02-2021