Avis du Conseil scientifique COVID-19 du 19 avril 2021 : les autotests : une opportunité de santé publique

L’utilisation des autotests en France peut ajouter un élément majeur au contrôle de la circulation du Sars-CoV-2 et favoriser les conditions de réouverture, par leur capacité à détecter rapidement les personnes infectées y compris asymptomatiques. Leur usage s’il est répété, à visée individuelle et collective va s’intensifier et leur utilisation à des fins de santé publique doit être organisée de manière rigoureuse et dans la durée afin d’en optimiser les bénéfices. C’est pourquoi une stratégie doit être élaborée rapidement, en ciblant certaines populations.
Suivant plusieurs exemples réussis à l’étranger, le Conseil scientifique préconise leur usage répété auprès des élèves (primaires, collèges, lycées), des professionnels de l’enseignement dès la réouverture des écoles ainsi que dans les universités. Leur utilisation pendant les vacances scolaires doit également être anticipée ainsi qu’à la rentrée de Septembre. D’autres publics pourraient en bénéficier, comme les professionnels au contact de publics fragiles ou dans un cadre non-professionnel (regroupements familiaux festifs…) ou en entreprise.
Au total, tout en renforçant la politique de diagnostic et de suivi épidémiologique des cas confirmés (par un test RT PCR), cette stratégie d’utilisation des autotests répétés de façon régulière, devrait permettre leur appropriation par les citoyens.
Lire l’avis

date de publication :19-04-2021