Podcast Conversations :« Détresse psycho-sociale » : un argument pour repousser les limites de l’avortement ?

La pandémie actuelle que nous vivons occulte parfois les travaux parlementaires. La révision de la loi de bioéthique est passée en 2° lecture au Sénat en février 2021. La presse s’est fait l’écho de certaines dispositions dont notamment l’article 20 de cette loi relatif à l’interruption de grossesse. Il est fait mention du terme de détresse psycho -sociale au sujet de la mise en péril grave de la santé de la femme.
Cet amendement suscite de nombreux débats, les contres ont des arguments parfois opposés pour justifier l’abandon de celui-ci. Les pour jugent que cela limitera , entre autre, les inégalités territoriales.
Ce débat permettra à tous, j’en suis certain, de se faire une opinion sans entrer dans des considérations trop partisanes.

  • Pr Jacques BRINGER Professeur Émérite, Faculté de Médecine Montpellier Président du comité d’éthique de l’Académie Nationale de Médecine
  • Pr Pierre LE COZ Professeur des universités en philosophie, Membre de l’Académie Nationale de Médecine

date de publication :28-04-2021