Journée qu’est-ce que la génétique apporte à la psychanalyse

le jeudi 31 mars 2011

Institut Paoli-Calmettes
Salle de Conférence du Centre d’Information, de Prévention et de Consultation en Cancérologie
15 bd Leï Roure
13009 Marseille (parking payant IPC2)

renseignements et inscription
Magali Rebouh Tél : 04 91 22 37 77 - Fax : 04 91 22 38 55
Courriel : garoutem@marseille.fnclcc.fr


Le développement des connaissances génétiques est l’une des avancées les plus considérables du progrès scientifique contemporain.
De nouveaux savoirs sont à disposition, de nouvelles techniques
sont accessibles permettant d’établir avec une précision croissante
les diagnostics différenciés des maladies génétiques, d’évaluer,
parfois de façon statistiquement chiffrée le risque de développer telle
ou telle maladie.

Cela suppose une attention soutenue aux personnes concernées et
à leurs familles désireuses de comprendre ce qui est arrivé ou de cerner plus précisément leur statut de sujets à risque génétique : quel héritage a été transmis ? Par qui ? Quelle défaillance risque de se reproduire ? Avec quel niveau de probabilité ou degré de certitude ?

Devant les aléas de l’héritage biologique resurgissent les questionnements constitutifs de toute personne humaine à propos de l’origine, de l’identité, de la filiation, de la mort :

D’où je viens ? Qui suis-je ? En quoi je suis semblable aux autres
et différent ? Que vais-je transmettre ?

Aux connaissances les plus précises, récentes, se mêlent les interrogations les plus anciennes venant attester de l’inscription du sujet dans l’histoire de sa famille en termes d’appartenance ou encore d’exclusion. Et tout autant que son inscription dans l’histoire de l’humanité.

Passer du statut incertain de sujet à risque à la précision d’un statut
de sujet porteur, de sujet non porteur ou de personne malade, la multiplicité des cas de figure suppose de pouvoir proposer un cadre d’accueil et des modalités d’accompagnement appropriés à la singularité de ces histoires médicales, personnelles, à retentissement familial.

Pour cette 4ème journée « Qu’est ce que la génétique apporte à la psychanalyse ? » nous déclinerons la question de l’accompagnement non pas au sens commun, à savoir « l’ acte de se joindre à quelqu’un pour aller où il va, en même temps que lui » (L. Despinoy) mais au sens
plus large, qui suppose le fait d’être dans une proximité d’humanité,
entre le savoir et le non savoir, entre l’exactitude scientifique et les
limites qu’introduit le seul fait de l’existence humaine, « au croisement
entre le savoir biologique, les soins apportés au corps, le respect de
la personne et les intérêts du sujet » (L. Laufer), du point de vue de la
génétique, de la psychanalyse et de l’éthique.

Nous porterons notre attention sur les questions posées dans les différentes démarches de diagnostic anténatal, de diagnostic en génétique et d’oncogénétique.


Présentation de la journée Bulletin d’inscription