Charnier Paris-Descartes : quel encadrement pour le don du corps à la science ?

En novembre 2019, la journaliste Anne Jouan révèle les effroyables conditions de conservation et d’utilisation des corps au Centre du don des corps de l’Université Paris-Descartes. Le précieux témoignage de Dominique Hordé, ancienne secrétaire générale du CDC, permet de faire la lumière sur de nombreux dysfonctionnements. Des photos témoignent de lacunes dans la protection des corps, existantes depuis de nombreuses années.
Plusieurs documents ont montré que la maltraitance des corps était normalisée, voire institutionnalisée.
Ces révélations ont conduit à la constitution de l’association Charnier Paris-Descartes qui entend obtenir justice pour les donneurs. Plusieurs individus et l’université elle-même ont été mis en examen pour atteinte à l’intégrité des cadavres. Rappelons que le don du corps à la science et, surtout, l’utilisation de ces corps répondent à quelques exigences éthiques et juridiques.
Lire la suite

date de publication :09-06-2021