Ethique, Economie et Santé

le samedi 3 décembre 2011 de 09:30 à 17:00

Petit Kursaal
1 place du théâtre
25000 Besançon

Renseignements et inscription

Entrée libre et gratuite ( dans la limite des places disponibles)
Inscription conseillée auprès de Melle Aurèlie Geng
Tél : 03 80 29 31 56
Courriel : aurelie.geng@chu‐dijon.fr


« Ethique, Economie et Santé » Regards croisés sur les questions éthiques posées par les conséquences des contraintes économiques dans le domaine de la santé

Colloque organisé par l’Espace Éthique Bourgogne / Franche-Comté

Notre démocratie est marquée, dans le domaine de la santé, par une véritable éthique de l’accès aux soins de santé que la Sécurité Sociale, système solidaire, permet depuis 1945 pour tous. Quelle que soit sa condition ou sa profession, chacun a droit à des soins de qualité équivalente.

Les avancées considérables de la médecine depuis cinquante ans, qui sont à l’origine de l’amélioration de l’état de santé sont telles qu’aujourd’hui il est possible de vivre beaucoup plus longtemps, grâce aux thérapeutiques, parfois avec une maladie rendue chronique ou
avec un handicap sévère. Ces avancées d’une médecine technoscientifique ont un coût important et, dans le même temps, nos
sociétés sont touchées par une crise économique sévère.

Ce contexte génère des contraintes économiques qui touchent ou toucheront notre vie quotidienne et notre santé.

Dans ce contexte d’augmentation des coûts et des dépenses liés aux avancées de la médecine et à l’accroissement de la population requérant des soins et des traitements, ces contraintes de maitrise des coûts et des dépenses ont‐elles ou auront‐elles un impact sur la santé individuelle et collective ? Remettront‐elles en cause la justice sociale qui est l‘honneur d’une démocratie ?

Au contraire ce contexte contraint permettra‐t‐il pas d’imposer une lutte contre certaines inégalités ? N’obligera‐t‐il pas à optimiser l’organisation du système de santé ? Une information du public et une formation des professionnels de santé aux aspects éthiques et économiques, dans le champ de la santé, semble aujourd’hui nécessaires. En d’autres termes, l’éthique ne peut‐elle pas être, dans un contexte difficile, un rempart contre certaines dérives ou un élément de l’efficience économique ?

Pr Régis Aubry
Président de l’EEBFC


Programme du colloque