Corps, médecine et justice

le mercredi 19 décembre 2012 de 09:30 à 12:00

salle Emile Temime
Maison Méditerranéenne de l’Homme
5 rue du château de l’Horloge
13094 Aix en Provence

Renseignements et inscription

Site Web
Tel : 04 42 52 42 24


Elisa ANDRETTA : Médecins, corps et poisons dans les tribunaux romains (XVIe siècle). L’intervention portera sur deux cas d’empoisonnement qui ont eu lieu à Rome au XVIe siècle et qui ont été examinés par le tribunale del Governatore de la ville. Le premier se situe en 1535 et eu pour victime le cardinal Ippolito de Médicis ; dans le deuxième cas ce fut un notable de la ville qui fut assassiné par le biais du poison en 1562. Tout au long des procès qui ont suivi, de nombreux professionnels de santé furent mobilisés (médecins personnels des victimes, médecins célèbres appelés à fournir des expertises ponctuelles, chirurgiens, barbiers), à des titres et avec des tâches différentes. Une analyse comparée des deux affaires permettra de réfléchir sur le rôle attribué à ces professionnels dans le "jeu du procès" de l’époque, sur les attentes vis-à-vis de leur savoir et sur leurs relations réciproques et avec les autres figures mobilisées. Ensuite, on se penchera plus directement sur les gestes et les discours médicaux. Il s’agira d’une part de s’interroger sur l’articulation particulière entre savoir théorique et expérience, d’autre part de réfléchir sur les relations entre observation du corps vivant et examen du corps mort qui y prennent forme, à une époque bien antérieure à celle dans laquelle on situe habituellement la naissance de l’anatomo-pathologie.

Anne CAROL : Expliquer le crime : culture savante et culture populaire. Une affaire de castration en 1840. A partir d’une affaire de castration instruite en Provence en 1840, on s’efforcera de repérer les modalités et les enjeux de l’expertise médicale et psychiatrique, de les replacer dans le contexte médico-légal de l’essor de l’aliénisme, et de les confronter aux explications de l’accusée et de ses proches.

Plus d’informations sur le site