journée Ethique des soins et religions

le jeudi 19 mars 2020 de 08:30 à 17:30

EVENEMENT REPORTE A UNE DATE ULTERIEURE SUITE AUX RESTRICTIONS IMPOSEES PAR LE COVID 19
Amphithéâtre HA2
Hôpital Adultes de la Timone (s/sol)
264 rue Saint Pierre
13005 Marseille

Renseignements et inscription

Tél : 04 91 38 44 26
Courriel :secretariat.ee-paca-corse@ap-hm.fr
Inscriptions en ligne : cliquez-ici


EVENEMENT REPORTE A UNE DATE ULTERIEURE SUITE AUX RESTRICTIONS IMPOSEES PAR LE COVID 19

« L’INQUIETANTE ETRANGETE DU FOU »

L’inquiétante étrangeté, c’est quand l’intime surgit comme étranger, inconnu, autre absolu, au point d’en être effrayant
Mise en perspective par les représentants des différentes communautés religieuses

« C’est bien la pire folie que de vouloir être sage dans un monde de fous. » Erasme

Le mot « folie » vient du latin « follis » qui signifie « sac ou ballon gonflé d’air », « soufflet pour la forge ». Ce mot aurait donc un rapport avec l’air, le souffle. Ce terme est apparu en français durant le Moyen-Age au XIème siècle. Il a la même racine que les mots : follet, feu-follet, affoler, affolement, folâtre, raffoler… C’est au XXème siècle que le mot « fou » a disparu de la terminologie médicale au profit de l’emploi de « malade mental » ou de « psychotique ».
Comme l’explique Alain Rey dans son Dictionnaire historique de la langue française, pour l’ensemble des emplois du mot « fou », c’est l’idée de hors norme qui domine. Son contraire étant « raison ».
Le fou, ne serait-il pas comme l’air, évanescent, incapable de se fixer dans les limites de la raison ? Il est celui qui erre, qui vagabonde, qui délire et sort du sillon. Dans un sens positif, le fou est l’être qui explore l’inconnu, qui fait preuve de créativité.
Cette journée se déclinera en deux temps :

  • Le matin : On explorera dans les champs de la philosophie et des différentes religions : « Comment les religions perçoivent, accueillent, soutiennent et intègrent les personnes atteintes de folie ou de maladies mentales »
  • L’après-midi : On analysera en pratique des situations concrètes portant sur les thèmes traités.
    Des représentants des religions, un juriste, une philosophe, un (ethno)psychiatre et des professionnels du soin impliqués dans la démarche éthique seront présents pour nous apporter leurs éclairages. Tout au long de la journée, les échanges de points de vue, les débats d’idées, les interactivités seront favorisées.

Affiche Programme de la journée