Sans-abri, sans-papiers et confinés ?

Communiqué de l’Académie nationale de médecine du 26 mars 2020
Les personnes sans-abri ou sans papiers sont particulièrement exposées à l’infection à virus Sars-CoV-2 responsable du Covid-19, du fait de la précarité et de la promiscuité de leurs conditions de vie, de l’impossibilité pour elles d’accéder aux mesures de protection : les mesures barrières (lavage des mains, distanciation, désinfection hydro-alcoolique) ou les masques en cas de contamination d’un proche de leur communauté dans les campements ; mais aussi du fait de la fréquence chez ces personnes de pathologies multiples et complexes, qui accentuent leur fragilité et le risque pour elles de développer les formes graves de l’infection1.

Lire l’article

date de publication :26-03-2020