Cellule éthique du Grand Est : des questions qui se posaient hier « aujourd’hui fondamentales »

Comme à Marseille ou Paris, l’Espace de réflexion éthique Grand Est (EREGE) n’a pas tardé à s’organiser pour apporter son éclairage aux soignants, dans leur réponse à l’épidémie de Covid-19.

S’inspirant de la contribution du Comité consultatif national d’éthique (CCNE), l’EREGE, et ses trois sites d’appui en Alsace, Lorraine, et en Champagne, en lien avec son agence régionale de santé, a mis sur pied une cellule pluridisciplinaire de soutien, composée de médecins, mais aussi de juristes, philosophes, étudiants, psychologues, directeurs d’établissements, etc.

Lire l’article

date de publication :26-03-2020