Pandémie : le confinement est un devoir.

Dans le dernier billet éthique était évoquées et contrastées les situations de contrainte vigoureuse mises en œuvre en Chine et les réponses graduées et proportionnées apportées à l’épidémie de Covid-19 dans les pays démocratiques et tout particulièrement en France. Depuis, après avoir recueilli l’avis du Conseil scientifique et à partir de ce 17 mars midi notre pays a dû se résoudre au confinement. Le compromis qui est tenté entre la restriction des libertés publiques et l’appel à la conscience de chaque citoyen est exemplaire, en tant que contre-exemple des dispositions choisies dans les pays totalitaires.

Lire l’article

date de publication :17-03-2020