Essayer de rétablir l’équité de soins et de traitement tant bien que mal.

Par Mme Anne BUISSON
Directrice adjointe association de patients afa Crohn RCH France

Énormément de malades chroniques sont angoissés à la simple idée de rentrer dans le système de soins et ne font plus appel aux professionnels de santé. Il y a dans la population des malades chroniques un renoncement aux soins qui les met en danger.
Certains patients nous appellent pour savoir si ne pas aller à leur RdV de perfusion de biothérapie représente un danger pour l’équilibre de leur maladie, car ils ne souhaitent pas être contaminés. Parce que l’ennemi est invisible, chaque personne croisée sur son chemin pour se rendre à l’hôpital et lorsqu’on s’y fait soigner, représente un danger. Mais pire, les soignants qui sont censés vous prendre en charge, sont maintenant vus comme un des vecteurs principaux de la maladie. Ces patients donc, sont prêts à déséquilibrer la stabilité de leur maladie, quitte à être traités une fois la crise sanitaire passée, et dans cette attente, tenir. Oui mais tenir comment dans un système saturé ?

Lire l’article

date de publication :06-04-2020