Portée et limites du système de santé Réflexion introductive

Par Bernard BONNICI, Docteur en droit
Tout État dans le monde, quelque soit son degré de richesse dispose d’un système de protection sociale, plus ou moins sophistiqué, organisé ou performant.
1. On distingue, en Europe, deux grandes catégories de systèmes de protection sociale :
- les systèmes bismarckiens, créés à la fin du XIX ème siècle en Allemagne ;
- les systèmes beveridgiens, créés au Royaume uni en 1941.
1.1. Les systèmes bismarckiens sont des systèmes de solidarité professionnelle, co-gérés avec lespartenaires sociaux et financés par un système de sécurité sociale, qui couvre les principaux risques (maladie, vieillesse, famille) sur la base de cotisations sociales acquittées par les employeurs et par les salariés.
Ces systèmes supportent mal la crise économique, notamment les situations de chômage qui les prive de ressources financières, d’où une intervention croissante du financement par l’État (CSG en France depuis 1991).
Les États de l’Europe qui disposent d’un tel système, auparavant prédominant, sont de moins en moins nombreux (France, Allemagne, Belgique, Pays-Bas).

Lire l’article

date de publication :04-04-2020