Billet éthique : Notre histoire face au Covid-19, nouveau lieu de l’éthique

« L’histoire, voilà le lieu de l’éthique, des habitudes et des normes reconnues par nous qui construisent cette histoire. Et si nous sommes inconscients de cela, l’inconscient « parlera » pour manifester cette déficience de la construction historique dont nous sommes responsables » écrit Marc-François Lacan (1), le frère du grand psychanalyste français, acteur majeur du retour à Freud. La vie ne tire pas son élan et son énergie des seuls processus biologiques, elle renvoie aussi à une énergie spirituelle (2), elle est un ensemble complexe liant la personne à de multiples autres dimensions, relationnelle, individuelle et groupale, religieuse avec ou sans dieu…

Les « gestes barrières » sont désormais au centre de toutes les attentions, autant que la course aux masques protecteurs, le recours aux « SHA » et l’attente de traitements actifs contre le virus, amenant un ancien ministre de la Santé, et d’autres personnalités éminentes à lancer un appel au Gouvernement pour que les médecins puissent délivrer aux patients sans précautions excessives ni entraves ajoutées le médicament promu par le Professeur Raoult, la chloroquine. Qui en effet ne rêve d’un médicament barrière permettant de construire un mur contre l’angoisse de mourir de cette terrible infection virale ?

Lire l’article

date de publication :06-04-2020