Covid-19 ou prioriser les plus vulnérables.

Le ministre de la santé a donc annoncé ce 6 avril en soirée le lancement d’une « vaste opération de dépistage des personnes les plus vulnérables ». La « priorité » est ainsi mise « sur les personnes âgées, les personnes handicapées les plus fragiles, ainsi que les professionnels qui les accompagnent en établissement comme à domicile »1. Cette mesure2 est sans doute le début prometteur d’un soulagement progressif des épreuves vécues notamment dans les ehpad (et au-delà dans les établissements médico-sociaux accueillant des personnes handicapées). Il s’agit en effet d’un projet qui vise à dépister (par recherche de la charge virale3) et les résidents de ces établissements et les personnels. Hélas il ne s’agira pas encore d’un dépistage généralisé mais d’un dépistage qui sera lancé dès le premier cas confirmé d’infection par le Covid-19 au sein d’un établissement.

Lire le texte

date de publication :10-04-2020