Position du Comité consultatif national d’éthique (CCNE) sur le Décret n° 2020-384 du 1er avril 2020

Le décret n° 2020-384 du 1er avril 2020 complète le décret n° 2020-293 du
23 mars 2020 prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face
à l’épidémie de covid-19 dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire ; il s’applique
notamment aux dispositions funéraires. Il prévoit que « les soins
de conservation sont interdits sur le corps des personnes décédées, que les
défunts atteints ou probablement atteints du covid-19 au moment de leur
décès font l’objet d’une mise en bière immédiate, que la pratique de la toilette
mortuaire est interdite pour ces défunts ».

Lire le texte

date de publication :17-04-2020