Les derniers devoirs face au Covid 19

Par Aline Amram
En ces temps difficiles de propagation du virus COVID19 et face à l’augmentation du nombre de décès dans la communauté juive, il est nécessaire de rappeler que dans le judaïsme, la vie et la mort sont intimement liées. De ce fait, le respect de la dignité humaine doit s’appliquer autant pour une personne vivante que pour une personne morte.
Ainsi le personnel hospitalier, comme les autorités rabbiniques doivent prendre la mesure de cette état de fait et doivent modifier leurs pratiques afin d’assurer au défunt et à sa famille, le respect qui lui est dû.
Afin d’éclairer les mesures à prendre, il convient de revenir sur les coutumes juives, afin de pointer par la suite les dysfonctionnements que l’on constate et être en mesure d’y remédier.

Lire le texte

date de publication :17-04-2020