Auto Saisine du 16 avril suite aux nombreux échanges sur les droits des patients au regard de la crise sanitaire

Parmi les retours de terrain qui nous sont faits, tant dans le champ sanitaire que médicosocial, la question d’une mise entre parenthèse des droits des patients, au nom de la santé publique, est souvent évoquée. Pour lutter efficacement contre le coronavirus et sauver le plus grand nombre de vies possible, la politique de santé publique a mis en place un certain nombre de barrières : distanciation sociale, confinement, etc. Obligeant chacun, et plus spécifiquement les patients, à renoncer à certains de leurs droits. Cette situation hors norme peut-elle justifier l’amputation de nos droits ? Selon quelles justifications et pour combien de temps ? Quels sont nos devoirs dans la lutte contre la pandémie ? Face aux discours des experts, comment faire entendre la parole des usagers, des citoyens, et faire valoir leurs préférences ?

Lire la saisine

date de publication :05-05-2020