Victime collatérale du Covid-19, la loi de bioéthique ne sera pas adoptée avant l’été

18 - 24 mai

Le gouvernement voulait acter la troisième révision des lois de bioéthique avant l’été. C’était sans compter la crise sanitaire liée au Covid-19.

Le président du groupe des députés LREM Gilles Le Gendre a jugé ce 21 mai « impossible » l’adoption avant l’été de la loi de bioéthique, dont la mesure phare est l’accès à l’assistance médicale à la procréation (AMP) à toutes les femmes.

Lire l’article