L’équipe

Médecins et enseignants-chercheurs :

Pr. Pierre LE COZ Visualisez son CV

  • Professeur des universités en philosophie à la Faculté de Médecine de Marseille
  • Docteur en Sciences de la Vie et de la Santé (option Bioéthique)
  • Co-responsable de la composante éthique de l’UMR 7268 - Anthropologie bio-culturelle, Droit, Éthique & Santé (ADÉS)
  • Chargé de mission département des sciences humaines (Faculté de Médecine de Marseille, Aix-Marseille Université)
  • Président du Comité de déontologie et de prévention des conflits d’intérêt de l’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire (ANSES)

Pr. Jean-Robert HARLE

  • Professeur des Universités-Praticien Hospitalier Chef de Service (EEM et Service de Médecine Interne de l’Hôpital de la Conception),
  • Co-responsable de la composante éthique de l’UMR 7268 - Anthropologie bio-culturelle, Droit, Éthique & Santé (ADÉS)
  • Coordonnateur des activités universitaires de l’EEM
  • Responsable du Pôle Spécialités médicales et chirurgicales Conception.

Dr. Perrine MALZAC

  • Praticien Hospitalier (EEM et Département de Génétique Médicale)
  • Coordonnatrice des activités hospitalières de l’EEM
  • Chargée de cours à la Faculté de Médecine de Marseille

Me Annagrazia ALTAVILLA

  • Professeur associé mi-temps (PAST) à la Faculté de Médecine de Marseille
  • Avocat-conseil ; Avocat au Barreau de Tarente
  • Membre du Comité de Protection des Personnes. Marseille Sud 1
  • Docteur en Sciences de la Vie et de la Santé, spécialité Ethique
  • Membre de l’UMR 7268 ADES/EFS/CNRS. Université d’Aix-Marseille

Dr. Nicole CANO

  • Praticien Hospitalier – Pôle Psychiatrie, Hôpital Conception
  • Docteur en Sciences de la Vie et de la Santé, spécialité Ethique
  • Membre de l’UMR 7268 ADES/EFS/CNRS. Université d’Aix-Marseille

Dr. Marie-Ange EINAUDI

  1. Pédiatre-néonatologiste
  2. Membre du Comité National des Avis déontologiques
  3. Docteur en Sciences de la Vie et de la Santé, spécialité Ethique
  4. Membre de l’UMR 7268 ADES/EFS/CNRS. Université d’Aix-Marseille
  5.  

Pr. Jean-François MATTEI

  • Professeur des Universités-Praticien Hospitalier Consultant puis Professeur Emérite depuis le 1e septembre 2012
  • Ancien Ministre
  • Membre de l’Académie Nationale de Médecine
  • Membre de l’UMR 7268 ADES/EFS/CNRS. Université d’Aix-Marseille

Personnels techniques et administratifs :

  • M. Valéry RAVIX : Ingénieur informaticien (hospitalier)
  • M. Martin LUSSET : Bibliothécaire-documentaliste (universitaire)
  • Mme Lydia Carlier : Secrétaire (universitaire)
  • Mme Chantal TAPPERO : Secrétaire (hospitalière)
  • Mme Corinne IGNESTI : Agent de Service Hospitalier Qualifié (hospitalière)

Les Missions

ETHIQUE ET SOINS

  • Favoriser la réflexion éthique dans la pratique soignante
  • Susciter la réflexion en coordonnant les travaux de commissions qui abordent les questions d’éthique selon des approches thématiques variées : soins palliatifs, aide médicale à la procréation, gérontologie, handicap...
  • Apporter un soutien aux professionnels de santé
  • Offrir des outils méthodologiques dans une approche pluridisciplinaire et autour de cas concrets.


ETHIQUE ET ENSEIGNEMENT

  • Contribuer à la diffusion des savoirs :
  • Enseignements universitaires : certificats universitaires (CEU), diplômes universitaires (DU, DIU) master et doctorat (“éthique, science, santé, société”)
  • Formations continues destinées aux professionnels de santé et aux chercheurs
  • Conférences et débats en éthique du soin
  • Nombreuses conférences ouvertes à tous
  • Forum : revue éditée par l’AP-HM


ETHIQUE ET RECHERCHE

  • Produire des travaux de recherche au sein de l’ Equipe d’accueil n°3783 “ Ethique et philosophie de la médecine et de la biologie”.
  • Publier dans des revues scientifiques nationales et internationales
  • Constituer un pôle de compétence en bioéthique au service d’autres équipes de recherche
  • Réaliser des actions de veille éthique et d’observatoire des pratiques

La Charte

CHARTE de l’Espace Ethique Méditerranéen

Les grands principes d‘orientation de l’Espace Ethique Méditerranéen

  1. Repenser la vocation centrale de l’exercice médical . A ce titre, la réflexion éthique est fondée sur le respect inconditionnel de la dignité de la personne humaine. Elle s’organise à partir de références humanistes qui interdisent l’assujettissement de la vie humaine à des préoccupations extérieures à la médecine, notamment celles qui considèrent le corps comme un objet, un instrument ou une marchandise.
  2. Organiser la discussion à partir des problèmes concrets qui se posent à l’ensemble de la communauté des soignants et du monde de la santé. Les rencontres de l’Espace Ethique Méditerranéen permettent à chacun d’entendre de nouvelles argumentations, des idées, des solutions, des perspectives auxquelles il n’avait pas spontanément songé. Elles ouvrent aussi à la réflexion une possibilité collégiale de partager les décisions ou de les soumettre à une délibération qui répertorie les objections possibles, sans pour cela chercher à fixer des " avis ". Ces rencontres offrent à chaque soignant un espace d’expression individuelle en fonction de son expérience, de ses convictions philosophiques ou religieuses
  3. Aborder en conscience certaines situations cliniques douloureuses. Parce que rien de ce qui est humain ne nous est étranger et que l’affaire d’un seul est aussi l’affaire de tous, chaque soignant pourra trouver au sein de l’Espace Ethique Méditerranéen une structure d’accueil susceptible d’éclairer les choix cruciaux que les situations cliniques lui imposent régulièrement.
  4. Harmoniser les discours, conduites, les protocoles , face aux contradictions que les avancées de la science et de la médecine font surgir entre interdits et compassion. Il s’agit, dans le cadre d’une éthique de la responsabilité, d’envisager des solutions en considérant à la fois leurs implications juridiques, leurs significations symboliques sur l’image de la médecine dans la société et leurs effets pervers.
  5. Accompagner la réflexion personnelle de ceux qui veulent approfondir une question d’éthique L’Espace Ethique Méditerranéen veut permettre à la pensée de chacun de se développer autrement qu’en vase clos, en constituant un espace d’ouverture pour la recherche, en mettant les informations utiles à la disposition de toutes les personnes grâce à un centre de documentation et de recherche multimédias.
  6. Permettre à chacun d’être tour à tour dans la parole et dans l’écoute . L’Espace Ethique Méditerranéen, comme tout espace, se doit d’être synonyme d’ouverture et de liberté. Il entend libérer la parole de son enfermement dans des schémas de pensée parfois simplificateurs. Il a pour vocation de laisser la pensée se déployer dans un horizon de réflexion plus large que celui des espaces exigus de la scène médiatique, et de s’épanouir en dehors d ???es institutions (politiques, scientifiques, théologiques ou autres), où elle demeure trop souvent confinée.
  7. Offrir un lieu accueillant qui permette à chaque soignant de cohabiter avec les autres professionnels de soin et de confronter les valeurs et la manière de vivre à l’hôpital de chacun. L’Espace Ethique a pour vocation de répondre à la nécessité de briser le sentiment d’isolement des uns et des autres, soignants autant que patients, en créant un espace de discussion et d’échange.
  8. Repenser l’éthique en gardant sa signification première, celle de "l’êthos" qui désigne la "demeure". Envisagée sous cet angle, l’éthique apparaît aussi comme la réflexion sur les conditions nécessaires pour que l’hôpital devienne un espace habitable pour tous ceux que la maladie empêche d’habiter leur propre corps et la chaleur de leur foyer. La réflexion éthique exprime les doutes et l’inquiétude de la pensée de ceux dont la profession est d’accompagner la souffrance d’autrui, dans un rapport compassionnel de co-habitation.
  9. Redonner à l’hôpital son sens de l’hospitalité première et fondatrice. Au-delà des performances accomplies par les techniques médicales, il convient de se souvenir que l’espace qui entoure le patient ne peut être peuplé uniquement de produits et d’appareils, mais doit s’enrichir aussi de sourires, de regards, de gestes et de paroles.
  10. Reconsidérer l’hôpital comme un espace social espace d’expression et de conciliation des valeurs républicaines de liberté, égalité et fraternité. L’hôpital est une micro-société inscrite dans l’espace public, où le souci éthique du corps humain participe donc du souci politique du corps social. Il vise à faire ressentir à la personne soignée que le monde dans lequel elle vit avec peine et parfois même à peine, est encore un monde habitable

Diplôme d’Etudes Supérieures Universitaire d’Ethique Médicale (DESU)

OBJECTIFS

OBJECTIFS GÉNÉRAUX :

L’ensemble des professionnels de santé sont aujourd’hui amenés à se former à la réflexion éthique pour plusieurs raisons :

- La formation au Diplôme universitaire vise à susciter une dynamique d’ouverture des acteurs de santé aux sciences humaines. Elle offre une opportunité unique pour les soignants de formaliser et d’approfondir les dilemmes moraux qui se posent dans d’autres contextes cliniques que le leur, et de découvrir la manière dont les acteurs de santé tentent de les résoudre. Cette ouverture d’esprit est renforcée par les approches psychologiques et philosophiques des questions d’éthique contemporaine.

- Les évolutions culturelles et juridiques sont marquées par une plus grande participation des patients aux décisions qui les concernent ; ces lois prévoient la mise en œuvre des procédures collégiales pour les décisions difficiles (décisions de LATA, décisions de diagnostic prénatal, etc.). La formation en éthique permet d’approfondir la réflexion sur la place de la personne de confiance, de la famille, des proches ainsi que le recueil des directives anticipées le cas échéant.

- Répondre aux attentes exprimées à travers la démarche de Certification des établissements de santé qui a introduit un critère éthique dans ses modalités d’évaluation. Ainsi, beaucoup de structures hospitalières ou de cliniques ont mis en place des comités d’éthique.

- Participer à une démarche éthique constitue l’un des moyens, parmi d’autres, d’améliorer les conditions de vie au travail des professionnels de santé en identifiant les causes des difficultés et en leur permettant de repenser le sens et la finalité de leur action.

CONNAISSANCES ACADÉMIQUES A ACQUÉRIR :

Les étudiants :

- Accèdent à la connaissance des concepts fondamentaux de l’éthique et des sciences humaines.
- Ils développent un esprit critique et affinent leurs compétences initiales afin de mieux répondre aux attentes du marché du travail par des bases conceptuelles et des outils transversaux issu de la culture éthique et des sciences humaines.
- Ils acquièrent une méthode d’analyse et de résolution des problèmes d’éthique médicale qu’ils rencontrent dans la réalité clinique au quotidien.

COMPÉTENCES A ACQUÉRIR :

Savoir construire une problématique en éthique en isolant la dimension morale et humaine des problèmes, sans la mêler à des considérations techniques, administratives ou gestionnaires.

DÉBOUCHÉS PROFESSIONNELS et/ou POURSUITES D’ÉTUDES :

Ce diplôme complète une formation aussi bien médicale que psychologique, juridique ou philosophique.
Il peut se prolonger par un DESIU « Éthique et Pratique médicales », par le master « Éthique, science, santé, société » puis par une thèse d’éthique (ED SVS n° 62).

CONTEXTE

POSITIONNEMENT DANS L’OFFRE RÉGIONALE/NATIONALE :

Ce DESU d’éthique médicale est le seul organisé pour la région PACA-Corse.
Au niveau national, il existe des DESU ou DESIU d’éthique médicale à Lyon – Lille – Poitiers – Limoges – Strasbourg – Paris : le DESIU de Paris est organisé par la faculté de médecine de Paris Descartes conjointement avec les Universités de Bordeaux 2, Brest, Lille 2, Lyon 1, Montpellier, Paris 1, 6, 7, 12, Reims, Saint-Étienne et Toulouse.

ADOSSEMENT A LA RECHERCHE : (le cas échéant) :

Le DESU peut préparer à un master 2 « Éthique, science, santé, société » qui lui-même débouchera sur une thèse d’éthique (mention pathologie humaine, École Doctorale des Sciences de la Vie et de la Santé). Il prépare à l’acquisition des bases en méthodologie : bibliographie, familiarisation avec la démarche scientifique de recherche, analyse critique, évaluation des degrés de pertinence des publications en éthique et sciences humaines.

ADOSSEMENT AU MILIEU SOCIO-ÉCONOMIQUE (INCLUANT LA PRATIQUE HOSPITALIÈRE) :

Le recrutement s’effectue majoritairement parmi les personnels médicaux et de soins : cette formation est un complément devenu indispensable à leur exercice, quelle que soit la spécialité. Notamment les nouvelles procédures d’accréditation et les démarches qualité des établissements hospitaliers la rendent pratiquement incontournable.

ORGANISATION ET INFORMATIONS PÉDAGOGIQUES

CONDITIONS D’ADMISSION :
(niveau de diplôme requis ou équivalent,…)

Sont admis à s’inscrire en vue de ce diplôme :
- les professionnels de santé titulaires :
-  du diplôme français d’état de docteur en médecine, en pharmacie, en odontologie,
ou d’un diplôme étranger équivalent ;
-  du diplôme d’état de sage-femme ;
-  d’une licence en sciences humaines et sociales, juridiques et des sciences de la vie et de la santé,
-  d’un diplôme d’état d’infirmière, de puéricultrice, kinésithérapeute, manipulateur radio, et leurs encadrants, d’aumôniers, secrétaires et professions paramédicales
-  tout autre candidat, sur présentation d’un dossier et proposition par le coordonnateur de l’Université, l’autorisation d’inscription étant prononcée par le responsable du Bureau des DU-DIU, sous couvert de M. le Doyen, après examen du dossier et/ou entretien.

CONTENUS ET TYPE D’ENSEIGNEMENT :

Cours Magistraux
Fondements de l’éthique médicale 40h
Éthique et pratiques médicales 40h
Total 80h

les résumés et supports des conférences sont disponibles sur l’intranet de l’Espace Ethique Méditerranéen à l’adresse suivante (www.2em.org nécessite un identifiant et mot de passe)

Date & Horaires 2018/2019

Semaine 1 du lundi 8 octobre 2018 au vendredi 12 octobre 2018
[Informations aux étudiants]
Programme

Semaine 2 du lundi 3 décembre 2018 au vendredi 7 Décembre 2018
[Informations aux étudiants]
Programme

CONTRÔLE DES CONNAISSANCES

Condition d’assiduité : assiduité obligatoire
L’assiduité aux cours magistraux est obligatoire. Toute absence doit être justifiée par écrit et il ne sera pas admis plus de deux demi-journées d’absence par module.
La non-assiduité est éliminatoire

examen final : rédaction d’un mémoire

Période : juin / juillet 2019

Le redoublement est admis pour finaliser un mémoire dont le travail aura été suffisamment avancé au cours de la 1e année. L’assiduité validée lors de la 1e année reste acquise pour la 2e année. Les éventuelles journées d’absence en revanche devront être suivies la 2e année.
L’examen terminal correspond à l’évaluation de l’enseignement à travers la rédaction d’un mémoire.

Objectifs :

  • Maitriser les concepts en éthique et SHS
  • savoir organiser une réflexion éthique
  • réaliser un travail argumenté et documenté par des ouvrages de référence

Autour d’une thématique de leur choix, les étudiants réaliseront un exercice d’éthique appliquée à partir d’une analyse de cas clinique (d’un sujet de société ou d’une situation pratique lorsque l’étudiant est issu d’une filière SHS), selon une démarche de réflexion éthique, en développant les enjeux de la thématique au moyen d’une courte bibliographie.

Ce travail correspond à l’écriture d’un mémoire de 15 à 20 pages

Le mémoire peut s’organiser comme suit :

  • Titre : cas issu de …dire la spécialité
  • Exposé synthétique du cas (respect des règles d’anonymisation : prénom. nom. dates. lieux. données généalogique…)
  • Identification des questions soulevées ou problématiques
  • Contexte clinique. normatif. économique. socio-culturel
  • Méthodologie utilisée pour l’analyse des dilemmes et conflits de valeurs. L’étudiant devra connaitre les principes de l’éthique biomédicale, savoir identifier les émotions, savoir mettre en place un débat contradictoire, développer une argumentation philosophique)
  • Mise en application : analyse détaillée et argumentée du cas présenté
  • Recours pour sortir du conflit de valeurs.

Inscription année scolaire 2018/2019

Préinscription

Lettre de motivation et CV à adresser à :
Professeur J.R. Harlé - Dr Marie Ange Einaudi - Espace Éthique Méditerranéen - Hôpital de la Timone Adultes
courriel :lydia.carlier@univ-amu.fr
Tél. : 04 91 32 47 40 Fax 04 91 38 44 28

documents pour l’inscription
dossier-inscription-du-2018-2019
autorisation-pédagogique-du-2018-2019

Inscription

Inscription administrative :
Dossier à envoyer à l’adresse suivante :
Unité Mixte de Formation Continue en Santé
Faculté de Médecine - 27 bd Jean Moulin - 13385 Marseille cedex 05
courriel :contact
Tél. : 04 91 32 43 25

Liste des documents à télécharger pour constituer le dossier : se connecter sur le site de l’unité mixte de formation continue de la faculté de médecine

Lieu des enseignements

Espace Éthique Méditerranéen
Hôpital Timone Adultes (s/sol)
264 rue saint Pierre
13005 Marseille
Métro Ligne 1 Arrêt Timone

Diplôme d’Etudes Supérieures Inter Universitaire Ethique et Pratiques Médicales (D.E.S.I.U.)

OBJECTIFS

OBJECTIFS GÉNÉRAUX :

Le DESIU « Éthique et Pratique médicales » a pour objet de fonder un enseignement, interactif entre différents enseignements existants (DESU d’Éthique en médecine, master d’Éthique en médecine et biologie, DESIU Soins palliatifs et éthique, etc…).
Il a pour but de :
- Connaitre les repères éthiques et normatifs concernant les démarches d’information et de décisions difficiles.
- Diffuser les bonnes pratiques d’annonce auprès des professionnels impliqués.
- Savoir identifier les composantes éthiques du processus de décision (les valeurs, les émotions et les principes éthiques).
- Acquérir la connaissance des outils de résolution des dilemmes éthiques (méthode déontologiste, utilitariste, éthique procédurale, éthique prudentielle).
- S’approprier les règles d’une éthique de la discussion et de l’éthique appliquée à l’étude de cas).
- Apprendre à exercer des responsabilités au sein de comités d’éthique hospitaliers ou institutionnels.

CONNAISSANCES ACADÉMIQUES A ACQUÉRIR :

Les étudiants :
- Ils développent un esprit critique et affinent leurs compétences initiales afin de mieux répondre aux attentes du marché du travail par des bases conceptuelles (autonomie, etc.) et des outils transversaux issu de la culture éthique et des sciences humaines.
- Ils acquièrent une méthode d’analyse et de résolution des problèmes d’éthique médicale qu’ils rencontrent dans la réalité clinique au quotidien.

COMPÉTENCES A ACQUÉRIR :

- Savoir construire une problématique en isolant la dimension éthique et humaine des considérations techniques, administratives ou gestionnaires.
- S’approprier des notions d’éthique appliquée et des repères normatifs concernant les annonces et décisions difficiles. Il vise à l’acquisition des règles d’une éthique de la discussion permettant d’exercer des responsabilités au sein de comités d’éthique ou de groupes de pairs.

DÉBOUCHÉS PROFESSIONNELS et/ou POURSUITES D’ÉTUDES :

Ce diplôme complète une formation aussi bien médicale que juridique ou philosophique.
Ouverture à des responsabilités dans le domaine de l’évaluation/ l’accréditation hospitalière, le monitorat dans les IFSI et autres instituts de formation en santé.

Il peut déboucher sur un master2 « Éthique, science, santé, société » et s’approfondir dans le cadre d’une thèse d’éthique (mention pathologie humaine, École Doctorale des Sciences de la Vie et de la Santé).

CONTEXTE

POSITIONNEMENT DANS L’OFFRE RÉGIONALE/NATIONALE :

Ce DESIU d’éthique médicale est le seul pour la région PACA-Corse.
Au niveau national, il existe des DU ou DIU d’éthique médicale à Lyon – Lille – Poitiers – Limoges – Strasbourg – Paris : le DIU de Paris est organisé par la faculté de médecine de Paris Descartes conjointement avec les Universités de Bordeaux 2, Brest, Lille 2, Lyon 1, Montpellier, Paris 1, 6, 7, 12, Reims, Saint-Étienne et Toulouse.

ADOSSEMENT A LA RECHERCHE : (le cas échéant) :

Le DIU peut permettre aux étudiants qui y sont éligibles de poursuivre un master 2 « Éthique, science, santé, société » puis sur une thèse d’éthique (mention pathologie humaine, École Doctorale des Sciences de la Vie et de la Santé). Il prépare à l’acquisition des bases en méthodologie : bibliographie, familiarisation avec la démarche scientifique de recherche, analyse critique, évaluation des degrés de pertinence des publications en éthique et sciences humaines.

ADOSSEMENT AU MILIEU SOCIO-ÉCONOMIQUE (INCLUANT LA PRATIQUE HOSPITALIÈRE) :

Le recrutement s’effectue majoritairement parmi les personnels médicaux et de soins : cette formation devient indispensable à leur exercice, quelle que soit leur spécialité.

PARTENARIATS ACADÉMIQUES OU PROFESSIONNELS :

Ce DESIU est organisé conjointement avec les Facultés de médecine de Marseille (Aix Marseille Université), Nice (Université Sofia Antipolis), Montpellier et Nîmes (Université de Montpellier 1).

ORGANISATION ET INFORMATIONS PÉDAGOGIQUES

CONDITIONS D’ADMISSION : (niveau de diplôme requis ou équivalent,…)

Sont admis à s’inscrire en vue de ce diplôme :
- les professionnels de santé titulaires :
- du diplôme français d’état de docteur en médecine, en pharmacie, en odontologie, ou d’un diplôme étranger équivalent ;
- du diplôme d’état de sage-femme ;
. d’une licence en études de santé, en philosophie, sciences humaines et sociales, juridiques,
- d’un diplôme d’état d’infirmière, de puéricultrice, kinésithérapeute, manipulateur radio, et leurs encadrants, d’aumôniers, secrétaires et professions paramédicales
- tout autre candidat après autorisation du responsable de l’enseignement.

CONTENUS ET TYPE D’ENSEIGNEMENT :

Cours Magistraux
Fondements de l’éthique médicale 40h
Éthique et pratiques médicales 40h
Approche philosophique de l’éthique médicale 40h
Total 120h

les résumés et supports des conférences sont disponibles sur l’intranet de l’Espace Ethique Méditerranéen à l’adresse suivante (www.2em.org nécessite un identifiant et mot de passe)

Date & Horaires 2018/2019

Semaine 1 du lundi 8 octobre 2018 au vendredi 12 octobre 2018
voir DESU d’éthique médicale

Semaine 2 du lundi 3 décembre 2018 au vendredi 7 décembre 2018
voir DESU d’éthique médicale

Semaine 3 du lundi 18 février 2019 au vendredi 22 février 2019
[informations aux étudiants]
Programme

CONTRÔLE DES CONNAISSANCES

Condition d’assiduité : assiduité obligatoire
L’assiduité aux cours magistraux est obligatoire. Toute absence doit être justifiée par écrit et il ne sera pas admis plus de deux demi-journées d’absence par module.
La non-assiduité est éliminatoire

examen final : rédaction d’un mémoire et présentation orale

Période : juin / juillet 2019

Le redoublement est admis pour finaliser un mémoire dont le travail aura été suffisamment avancé au cours de la 1e année. L’assiduité validée lors de la 1e année reste acquise pour la 2e année. Les éventuelles journées d’absence en revanche devront être suivies la 2e année.
L’examen terminal correspond à l’évaluation de l’enseignement à travers la rédaction d’un mémoire.

Objectifs :

  • Maitriser les concepts en éthique et SHS
  • savoir organiser une réflexion éthique
  • réaliser un travail argumenté et documenté par des ouvrages de référence

Autour d’une thématique de leur choix, les étudiants réaliseront un exercice d’éthique appliquée à partir d’une analyse de cas clinique (d’un sujet de société ou d’une situation pratique lorsque l’étudiant est issu d’une filière SHS), selon une démarche de réflexion éthique, en développant les enjeux de la thématique au moyen d’une courte bibliographie.

Ce travail correspond à l’écriture d’un mémoire de 15 à 20 pages

Le mémoire peut s’organiser comme suit :

  • Titre : cas issu de …dire la spécialité
  • Exposé synthétique du cas (respect des règles d’anonymisation : prénom. nom. dates. lieux. données généalogique…)
  • Identification des questions soulevées ou problématiques
  • Contexte clinique. normatif. économique. socio-culturel
  • Méthodologie utilisée pour l’analyse des dilemmes et conflits de valeurs. L’étudiant devra connaitre les principes de l’éthique biomédicale, savoir identifier les émotions, savoir mettre en place un débat contradictoire, développer une argumentation philosophique)
  • Mise en application : analyse détaillée et argumentée du cas présenté
  • Recours pour sortir du conflit de valeurs.

Inscription 2018/2019

Préinscription

Lettre de motivation et CV à adresser à :
Professeur Pierre Le Coz - Dr Marie-Ange Einaudi - Espace Éthique Méditerranéen - Hôpital de la Timone Adultes
courriel :lydia.carlier@univ-amu.fr
Tél. : 04 91 32 47 40

documents pour l’inscription
dossier-inscription-du-2018-2019
autorisation-pédagogique-du-2018-2019

Inscription

inscription administrative :
Dossier à envoyer à l’adresse suivante :
Unité Mixte de Formation Continue en Santé
Faculté de Médecine - 27 bd Jean Moulin - 13385 Marseille cedex 05
courriel :contact
Tél. : 04 91 32 43 25

Liste des documents à télécharger pour constituer le dossier : se connecter sur le site de l’unité mixte de formation continue de la Faculté de Médecine

Lieu des enseignements

Le DESIU représente une action de coopération entre plusieurs Universités, chacune prenant en charge une partie du programme (complémentarité) :
La formation a lieu :
-  dans le cadre de l’UFR de Médecine de Marseille (Aix-Marseille Université) : locaux hospitalo-universitaires / Espace Éthique Méditerranéen,
-  dans le cadre de la Faculté de médecine de Nice : locaux de l’Espace Ethique Azuréen (Pr Gilles Bernardin) ;
-  dans le cadre de la Faculté de médecine de Montpellier et de Nîmes : locaux du CHU de
Montpellier (Pr. Olivier Jonquet) et du CHU de Nîmes (Pr. Thierry Lavabre-Bertrand) - par visioconférence

Espace Éthique Méditerranéen
Hôpital Timone Adultes (s/sol)
264 rue saint Pierre
13005 Marseille
Métro Ligne 1 Arrêt Timone

Certificat Universitaire Ethique et Maladie d’Alzheimer

L’objectif de cet enseignement est d’apporter des outils de réflexion éthique pour la prise en soin des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer.

Il s’agit tout d’abord d’acquérir des connaissances générales à la fois sur la maladie d’Alzheimer et sur l’éthique. Des problématiques éthiques plus spécifiques sont ensuite abordées : « éthique de la recherche », « la question de l’autonomie entre liberté et sécurité », « à propos de la fin de vie » et « autour des familles et des aidants ».
Tout au long de cet enseignement les approches interactives sont privilégiées avec des temps de discussions, des commentaires de films ou des témoignages.
Enfin, les étudiants participent à construire la réflexion par la présentation d’un travail personnel de commentaire de publication, ce qui tient lieu d’épreuve de validation du diplôme.

Public concerné
Être titulaire d’un diplôme de 1er Cycle (équivalent Licence 1re ou 2e année) et travailler dans une structure concernée par la prise en charge médicale ou médico-sociale des patients victimes de maladie d’Alzheimer et maladies apparentées : consultations "Mémoire", infirmières, aides soignantes, aides à domicile, assistantes sociales, personnels administratifs.

Inscription

Autorisation pédagogique

Lettre de motivation et CV à adresser à :
Professeur Mathieu CECCALDI - Hôpital de la Timone Adultes
Secrétariat Espace Ethique Méditerranéen
courriel :lydia.carlier@univ-amu.fr
Tél. : 04 91 32 47 40

Inscription

inscription administrative :
Dossier à envoyer à l’adresse suivante :
Unité Mixte de Formation Continue en Santé
Faculté de Médecine - 27 bd Jean Moulin - 13385 Marseille cedex 05
courriel :contact
Tél. : 04 91 32 43 25

Liste des documents à télécharger pour constituer le dossier : se connecter sur le site de l’unité mixte de formation continue de la faculté de médecine

Vous pouvez aussi télécharger l’ensemble des pièces du dossier d’inscription en cliquant ici : dossier

Date & Horaires

Dates à préciser ultérieurement

[Informations aux étudiants]
[Programme disponible prochainement]

Lieu des enseignements

Espace Éthique Méditerranéen
Hôpital Timone Adultes (s/sol)
264 ru saint Pierre
13005 Marseille
Métro Ligne 1 Arrêt Timone

Master 2 Ethique, Sciences, Santé, Société

Actuellement, il existe, à la Faculté de Médecine de Marseille, un pôle d’enseignement en éthique médicale, créé il y plus de 10 ans à l’initiative du Professeur Jean-François Mattei. Plus récemment, s’est constituée une structure de recherche institutionnelle (Equipe d’Accueil). Depuis, des liens se sont tissés entre le département d’éthique et plusieurs équipes de chercheurs, en philosophie, en psychologie clinique, en sciences humaines et sociales ou en science biologique. L’ensemble de ces éléments constitue un creuset de connaissances multidisciplinaire appelées à se cristalliser autour d’une filière de formation « master » et « doctorale ». Les nombreux étudiants déjà inscrits aux diplômes d’Université en éthique médicale sont demandeurs d’une possibilité de formation diplômante de niveau « Master », moyennant quoi, ceux qui le souhaitent pourront ensuite se diriger dans la voie d’un Doctorat.

La formation Master « Ethique, Science, Santé, Société » se justifie pleinement par une demande - aussi bien de la part des professionnels de la santé que de la société civile - d’une ouverture de la médecine sur les sciences humaines. Les enjeux éthiques des progrès techniques médicaux et scientifiques se reflètent à travers une demande permanente de formation en éthique dans les métiers du soin, que ce soient des cliniciens, des chercheurs ou des concepteurs de la santé publique.

Cette filière a pour objet de former aux compétences de base requises en regard des questions d’éthique et des prises de décision, dans les pratiques de soins et de recherche, les professionnels de santé, les professionnels du droit de la santé, les professionnels des instances de régulation et de veille ou les futurs administratifs.
Les étudiants obtiennent leur M2 en validant un certain nombre d’ECTS ((European Credit Transfer System = Système Européen de Transfert de Crédits) selon les modalités décrites ci dessous

inscription au master année scolaire 2018 / 2019

Une plateforme unique, nommée E-Candidat, vous permet de postuler en ligne pour le master 2 Éthique, Sciences, Santé, Société.
Cette plateforme ne prend en compte que les inscriptions au titre de la Formation Initiale.

Pour vous pré inscrire au Master, cliquez-ici

  • Nous vous informons que le Pr LE COZ souhaite rencontrer les étudiants pré-inscrits, nous vous demandons de bien vouloir lui adresser une demande de rendez-vous par courriel à : pierre.le-coz@univ-amu.fr

Coordonnées du responsable de la spécialité Éthique, Science, Santé et Société
Professeur Pierre Le Coz
Espace Ethique Méditerranéen
Hôpital Timone Adulte
264 rue Saint Pierre
13385 Marseille Cedex 05
Courriel : pierre.le-coz@univ-amu.fr
lydia.carlier@univ-amu.fr

Votre candidature sera évaluée par l’équipe pédagogique de l’Espace Éthique Méditerranéen. Les candidats retenus en seront informés par courriel.

Inscription administrative en master

Les inscriptions administratives se font auprès du service de la scolarité de la Faculté de Médecine de Marseille. Les documents sont téléchargeables via le lien suivant http://medecine.univ-amu.fr/fr/masters.

Les dossiers doivent être déposés au
Service de Scolarité – Bureau LMD
Faculté de Médecine, 27 Bd Jean Moulin
13385 Marseille cedex 05
tel + (33) 491 324 331
Courriel : medecine-scol-lmd@univ-amu.fr

Les différents modules d’enseignement du Master 2 année scolaire 2018/2019

  • Fondements théoriques de l’éthique médicale UE.E3S1
    Dates : du lundi 8 octobre au vendredi 12 octobre 2018
    [Informations aux étudiants]
    Programme
  • Éthique appliquée à la relation soignant-soigné UE.E3S2
    Dates : du lundi 3 décembre au vendredi 7 décembre 2018
    [Informations aux étudiants]
    Programme
  • Fondements philosophiques de l’éthique médicale UE.E3S3
    dates : du lundi 18 février au vendredi 22 février 2019
    [Informations aux étudiants]
    Programme
  • Éthique de la recherche biomédicale UE.E3S5
    Dates : du lundi 22 octobre au vendredi 26 octobre 2018
    [Informations aux étudiants]
    Programme
  • Déontologie en santé et intégrité scientifique
    Dates : du lundi 11 mars au vendredi 15 mars 2019
    [Informations aux étudiants]
    Programme
  • Aspects éthiques, juridiques et administratifs du traitement de l’information UE.E3S108
    Dates : Janvier - février 2019
    Informations aux étudiants et programme
  • Communication scientifique en humanité UE.E3S109
    Dates : du lundi 12 novembre au vendredi 16 novembre 2018
    [Informations aux étudiants]
    [Programme disponible prochainement]

Forum

Vous trouverez tous les forums en téléchargement

Diplôme d’Etudes Supérieures Universitaire Ethique déontologie et intégrité scientifique (DESU)

Responsables de la formation
Pr. Pierre Le Coz

Renseignements / demande d’autorisation
Pr. Pierre Le Coz
Secrétariat de l’Espace Ethique Méditerranéen / UMR 7268 (ADÉS)
Faculté de Médecine 27 boulevard Jean Moulin 13005 Marseille
Tel : 04.91.32.47.40
Secrétariat : lydia.carlier@univ-amu.fr / Site Web : www.ee-paca-corse.com

Pour une préinscription, veuillez fournir :

  • Lettre de motivation
  • Curriculum vitae

Inscription Administrative
Unité Mixte de Formation Continue en Santé
Faculté de Médecine – 27 Bd Jean Moulin – 13385 Marseille Cedex 5
Inscription informations disponibles début juillet (consultez le site Web https://umfcs.univ-amu.fr/actualites/diplomes-universitaires-2018-2019 pour plus d’informations)
Ouverture au public : Téléphonez au préalable
Tel : 04 91 32 43 25- 04 91 32 45 80 – 04 91 32 46 48
Courriel : umfcs-desu@univ-amu.fr

documents pour l’inscription
dossier-inscription-du-2018-2019
autorisation-pédagogique-du-2018-2019

Type de formation
Cours magistraux et conférences

Descriptif
La décennie actuelle est marquée par un processus de « moralisation de la vie publique » auquel n’échappe pas le secteur de la santé. Depuis l’affaire du Mediator qui éclata en 2010, l’impératif de transparence occupe une place de premier plan dans l’espace public ; il remodèle les mœurs et les pratiques au sein des institutions. L’heure est à l’éradication des conflits d’intérêts partout où ils se sont nichés, dans l’expertise scientifique, les affaires, la fonction publique et la vie politique. Quiconque se porte candidat à une mission d’intérêt général doit désormais s’acquitter d’une obligation de déclaration publique d’intérêts qui fera la lumière sur ses relations familiales, ses contrats économiques, ses engagements associatifs.
Sur le plan de la déontologie des métiers de la santé, la protection de la santé des personnes implique une réflexion sur les conditions d’impartialité dans la recherche et le soin qui peuvent être compromises par les conflits d’intérêts ou le mode de financement des travaux de recherche. Les futurs chercheurs sont, de ce fait, appelés à se familiariser avec les prérequis en matière d’intégrité scientifique. Ils doivent notamment connaître les risques auxquels les exposent les pratiques de la fraude, du plagiat, de la manipulation ou falsification des données.

Public concerné
Médecins et autres professionnels de santé, (pharmaciens, odontologistes, paramédicaux, sages-femmes, administratifs), juristes, philosophes, psychologues cliniciens, associatifs, chercheurs, enseignants et toute profession intéressée par les problèmes d’éthique médicale (sur dossier et/ou entretien)
Niveau minimum requis : II (Bac +3)

Dates & Horaires
Du Lundi 11 mars 2019 au vendredi 15 mars 2019 de 9h30 à 17h (« déontologie en santé et intégrité scientifique »)
12 mardis du semestre 2 (2019) de 14h à 17h. (« Risques, santé, société, déontologie et prévention des conflits d’intérêts »)

Lieu des enseignements
Espace Éthique Méditerranéen
Hôpital Timone Adultes (s/sol)
264 rue saint Pierre
13005 Marseille
Métro Ligne 1 Arrêt Timone

Evaluation
Présence obligatoire pendant le cursus d’enseignements
Rédaction d’un mémoire à remettre au plus tard mi-juin 2019. (Attention, les dates de remise de mémoires sont susceptibles d’évoluer en cours d’année).

Tarifs
Faire une demande de devis à l’unité mixte de formation continue en santé https://umfcs.univ-amu.fr/actualites/diplomes-universitaires-2018-2019

Au coût du diplôme s’ajoute le coût de l’inscription à l’université :
Se reporter au site de l’université Aix-Marseille- Unité Mixte de Formation Continue en Santé (https://umfcs.univ-amu.fr/actualites/diplomes-universitaires-2018-2019) ou sur le site de l’Espace Ethique (www.ee-paca-corse.com ; rubrique : Enseignement & Formations)