cin’éthique SERENDIPITY

le lundi 11 octobre 2021 de 17:30 à 20:00

Cin’éthique dans le cadre d’Octobre Rose
Projection du film de Prune Nourry « SERENDIPITY »
A 31 ans, on lui diagnostique un cancer du sein - L’artiste transforme son odyssée médicale en une épopée artistique – Ce film parle de l’histoire universelle de la féminité et sera peut être porteur d’espoir pour ces nombreuses femmes qui traversent la même épreuve.
Cette projection sera suivie d’un débat

Affiche

10ème Université d’été « Éthique, société et maladies neuro-évolutives »

du jeudi 30 septembre 2021 à partir de 08H30 au vendredi 1er octobre 2021 jusqu'à 17H30

Deux jours de conférences-débats sur les questions d’éthique et de société soulevées par les maladies neuro-évolutives : Alzheimer, Parkinson, maladie à corps de Lewy, dégénérescence fronto-temporale…, à destination des professionnels de santé et du médico-social, personnes malades, familles, bénévoles, associations, acteurs publics et socio-économiques, citoyens. Un rendez-vous pour réfléchir sur les pratiques, partager les expertises, faire un retour d’expérience et se projeter dans l’avenir.

Un retour d’expérience au service des valeurs du soin et de l’accompagnement. Cette Université d’été, qui se tiendra à la fois en présentiel et en distanciel, sera l’occasion de croiser des savoirs, de partager un retour d’expériences sur les mois de pandémie et de se projeter dans l’avenir. Ces deux jours seront particulièrement importants parce que nous n’avons jamais autant éprouvé ensemble le besoin d’échange et de dialogue, le besoin d’éthique et de démocratie. Nous vous attendons nombreuses et nombreux à cette dixième Université d’été « Éthique, société et maladies neuro-évolutives », un temps de réflexion mais aussi de pause, studieuse et conviviale. Cette année encore, pour permettre au plus grand nombre de se joindre à nous, l’inscription est gratuite mais obligatoire.

Programme

Dixièmes rencontres de Valvert

du vendredi 24 septembre 2021 à partir de 08H15 au samedi 25 septembre 2021 jusqu'à 12H00

A tout hasard…
Hasard : un mot dont les synonymes comportent des contraires, tel chance ou fatalité, ne peut pas être mauvais.

Hasard ou bazar, ordre ou chaos, c’est toute une dualité qui s’interroge. Contrairement au bazar, le hasard se termine par un « d », logique puisqu’une des origines possible de ce mot est le jeu de dés.

Qu’il soit jeu, rencontre, sérendipité, transfert, improvisation, il est une invitation à la surprise et à la créativi-té. Comment programmer de l’aléatoire ?

Si Phèdre porte au hasard ses pas irrésolus, qu’en est-il alors de la rencontre amoureuse, au temps des algo-rithmes et des « Speed-dating » ?

Pour paraphraser Théophile Gauthier, le hasard c’est peut-être le pseudonyme de Dieu quand il ne veut pas signer.

Osons une rencontre hasardeuse entre mathématiciens, physiciens, artistes, religieux, sociologues, généti-ciens, anthropologues, voyants… sans oublier quelques Psys, de hasard ou pas.

En souhaitant que ce congrès ne nous range pas du côté des adeptes de la théorie du complot, « comme par hasard ». Car, au temps des normes et des protocoles, le hasard ne reste-t-il pas synonyme de liberté ?

Programme Bulletin d’inscription

L’Ethique en Santé au défi de la COVID-19 : CONSENTEMENT & VACCINATION

le jeudi 23 septembre 2021 de 11:00 à 13:00

La vaccination qui devait être le moyen consensuel de sortir de la crise devient le facteur clivant de la société cristallisant aujourd’hui toutes les tensions. Certains professionnels, encore hésitants voire réfractaires, sont contraints de s’y soumettre sous peine de licenciement. Par ailleurs le passe sanitaire qui conditionne l’accès à certains services est vu par beaucoup comme un dispositif de coercition portant atteinte à nos libertés fondamentales. Le discours vaccinal doit devenir un sujet accessible à la discussion et à la critique. L’Espace Ethique Azuréen invite ici tous ceux qui veulent en débattre dans le respect des opinions contraires. Pour cet exercice d’Ethique de Discussion nous avons sollicité trois intervenants qui répondront à vos questionnements : Pr Jean-Jacques WUNENBURGER (philosophe), Maître Jean-Raphaël DEMARCHI (juriste), Pr Gilles BERNARDIN (médecin réanimateur).

Affiche

Estivales des comités d’éthique PACA et Corse

le mercredi 22 septembre 2021 de 10:00 à 16:30

Les estivales des comités d’éthique PACA et Corse se dérouleront en distanciel. le thème retenu, pour cette année,est le suivant :
L’éthique en temps de crise sanitaire
la journée se déroulera en deux temps :

  • le matin autour de la thématique : Décider en temps de crise : entre transgression et adaptation
  • l’après-midi autour de la thématique : Impact de la crise sanitaire sur les pratiques professionnelles et la relation de soin

De nombreux comités d’éthique participent à ces thématiques :

  • Comité éthique du CHI-Fréjus-Saint-Raphaël
  • Comité éthique du CHI-Aix-Pertuis
  • Comité éthique de l’Hôpital Laveran
  • Comité éthique du CH d’Avignon
  • COMETIC du CHI-Toulon-La Seyne
  • Comité éthique de Dignes
  • Comité éthique Bastia-Corte
  • Comité éthique du Centre Gérontologique Départemental CGD13
  • Comité éthique du CHI Aix-Pertuis
  • Comité éthique de l’Hôpital Saint-Joseph - Marseille
  • Comité éthique de l’IME la Bourguette - Pertuis

Débat modéré par Perrine MALZAC et Gilles BERNARDIN, Directeurs-adjoints de l’EE PACA-Corse pour Marseille et Nice.

programme des estivales

Les vieux coutent-ils trop cher ?

le mercredi 21 juillet 2021 de 16:00 à 17:30

Cie Grand Boucan / Espace de Réflexion Éthique PACA Corse

Dans « Une Mort Moderne », adapté par la Cie Grand Boucan (14h40 à la Factory / Chapelle des Antonins), le manipulateur Dr Storm nous met en garde : le vieillissement de la population et les déficits de l’assurance maladie menacent tout notre édifice social. N’est-il pas enfin temps d’adapter notre morale à la réalité ? L’auteur suédois C.H. Wijkmark pousse jusqu’à l’absurde la logique d’une société prétendument bienveillante qui impose l’euthanasie par solidarité. Satire ou Prophétie ? Perrine Malzac, généticienne, coordinatrice de l’Espace de Réflexion Éthique PACA Corse, invite à prolonger la réflexion autour des dilemmes moraux face aux décisions médicales, en compagnie de Fabienne BRANCHE, urgentiste, présidente du Comité d’Éthique de l’Hôpital d’Avignon

et pour le spectacle :

UNE MORT MODERNE
D’après Carl Henning Wijkmark, traduction Philippe Bouquet
avec Bruno Tuchszer, régie artistique Carine Bouquillon
Le Docteur Storm nous met en garde : les coûts astronomiques engendrés par le vieillissement de la population menacent tout notre édifice social et notre sécurité matérielle chèrement acquise. Heureusement la commission qu’il préside a rendu ses conclusions et propose des solutions novatrices. Ses préconisations risqueront peut-être de heurter l’opinion publique. Quelle stratégie de communication adopter pour convaincre les citoyens qu’une mort moderne, digne et utile, doive être librement consentie à un âge déterminé ?
Le court roman de Carl Henning Wijkmark adapté à la scène par Grand Boucan fit scandale à sa parution dans la Suède égalitaire des années 70. Aujourd’hui, il apparait terriblement prophétique. Avec une réjouissante mauvaise foi, Une Mort Moderne offre une leçon de manipulation et de rhétorique et pose avec humour noir des questions brûlantes.
FRANCE INTER : « D’une redoutable subtilité, d’une terrible efficacité »
CHARLIE HEBDO : « La mort lui va si bien »
LA VOIX DU NORD : « Manipulateur en diable… on rit beaucoup »
À la Factory - Chapelle des Antonins, 5 rue Figuière à Avignon
Du 7 au 31 juillet 2021 à 14h40 (relâche les lundis 12, 19 et 26 juillet)
Réservations :07 78 26 38 23
Tarif plein 17 € réduit et Off : 12 €

M : grandboucan@gmail.com
T : 06 51 32 57 75
https://www.grandboucan.org/

Affiche

Conversations » sur le thème des « Enjeux éthiques autour de la demande sociétale d’une aide médicale à mourir »

le mercredi 23 juin 2021 de 09:00 à 10:30

en présence de :

  • Paul Venturini, responsable du service gériatrie à l’hôpital de Corte-Tattone et président du comité d’éthique de Bastia-Corte
  • Fabrice Michel, responsable du service de Réanimation Pédiatrique et Néonatale à l’hôpital de la Timone à Marseille et président du comité d’éthique de la SFAR
  • Jean Léonetti, médecin cardiologue et homme politique français à l’origine de la loi relative aux droits des personnes malades et en fin de vie

Les échanges seront modérés par Gilles Bernardin et Perrine Malzac, directeurs-adjoints de l’EE-PACA-Corse pour Nice et Marseille.

Affiche

Conversations : Journée nationale du don d’organes

le mardi 22 juin 2021 de 15:00 à 17:00

En présence de :

  • Juliette Beaux, Infirmière, Coordination Hospitalière de Prélèvement d’Organes et de Tissus, AP-HM
  • Maylis de Kerangal, Auteur du roman « Réparer les vivants »
  • Pierre Le Coz, Professeur des université en Philosophie, Membre de l’Académie nationale de Médecine

Affiche présentation des intervenants

Consentement & Numérique

le mardi 22 juin 2021 de 13:00 à 14:00

Thème :
Consentement & Numérique : Consentir a-t-il encore du sens ?

Description :
Le concept de consentement rend compte de la rencontre de deux volontés libres qui s’engagent à passer un contrat dont les termes sont parfaitement définis et les finalités connues. Ce schéma traditionnel n’est plus adapté à l’encadrement de notre vie numérique et particulièrement à la protection de nos données personnelles toujours plus convoitées par les géants du digital. Le dévoiement manifeste de la notion de consentement impose d’en revisiter les fondements et de s’approprier de nouveaux comportements pour des usages numériques plus responsables. Du marketing à la e-santé, du divertissement à la fréquentation des réseaux sociaux, c’est un consentement « de façade » qui nous est le plus souvent extorqué sous peine de ne plus accéder à aucun service. Comment décrypter pour comprendre et ne pas perdre le contrôle.

Affiche

Conversations : Place des savoirs expérientiels en santé : enjeux éthiques

le vendredi 4 juin 2021 de 15:30 à 17:00

en présence de :
• Mme Catherine TOURETTE TURGIS
A propos du « patient expert » : historique, définition et mise en œuvre
Catherine Tourette Turgis est professeure en sciences de l’éducation, et directrice d’un Master Education Thérapeutique du patient à la Sorbonne. Elle est aussi chercheuse au Conservatoire des Arts et Métiers dans une unité de recherche qui s’intéresse à l’apprentissage professionnels des adultes.
Il y a 13 ans, elle a eu l’idée de créer une Université pour diplômer les malades et valider leur expérience. Cette idée a vu le jour en 2009, soit 12 ans après, sous le nom de l’Université de patients experts. 19 pathologies y sont représentées. Une première mondiale.

• Mme Irène PICO
Partage d’expérience : du « patient expert » au « patient partenaire »
Patiente-partenaire, Irène Pico est atteinte d’un rhumatisme inflammatoire chronique depuis l’âge de 36 ans. Elle habite le Finistère où elle exerce mes missions de déléguée du Finistère de l’AFPric (association française des polyarthritiques et des rhumatismes inflammatoires chroniques), membre de l’équipe d’un programme d’ETP pour le patient polypathologique au sein de la MSP d’Esquibien et patiente-formatrice des professionnels de santé au sein de l’AFPS (association pour la formation au partenariat de soin).
• Mme Annagrazia ALTAVILLA
Quelle place pour les enfants dans les prises de décisions en recherche clinique ?
Annagrazia ALTAVILLA est avocate (Italie) Spécialiste du Droit européen de la Santé et de la Bioéthique, elle est responsable des relations internationales de l’Espace Éthique PACA-Corse (APHM/Université d’Aix-Marseille). Elle est actuellement Présidente du réseau européen d’excellence TEDDY (incluant 50 partenaires dans 20 pays), ainsi que consultant/expert du Conseil de l’Europe dans le cadre du Plan d’Action Stratégique sur les Droits de l’Homme et les technologies en biomédecine (2020-2025).

Débat modéré par le Dr Perrine Malzac

Affiche

Procréation, droits des femmes, bioéthique et religions. Approche comparative

le mercredi 26 mai 2021 de 16:00 à 18:30

Les avancées biomédicales et biotechnologiques ont contribué et contribuent au bien-être et à la santé des femmes, ainsi qu’à la promotion de leurs droits humains. L’exemple de la généralisation de la contraception chimique témoigne de l’impact mondial de cette avancée sur les possibilités d’autonomie, de liberté et de droits des femmes en matière de santé reproductive, mais aussi à des niveaux différents, sur leurs droits sociaux en général.
Cependant, les développements des technologies d’assistance médicale à la procréation peuvent aussi engendrer de nouvelles formes de contrainte et de discrimination envers les femmes. Aujourd’hui globalisées, elles placent les femmes au coeur de ces risques dans la mesure où elles mettent en jeu la sexualité, la reproduction, la parentalité et la filiation. Or, ces questions qui impactent sur les fondamentaux de la vie individuelle, familiale et sociale, y compris pour les générations futures, sont gérées différemment selon les contextes socioculturels.

Programme scientifique

Procréation, droits des femmes, bioéthique et religions. Approche comparative

le mardi 25 mai 2021 de 16:00 à 18:30

Les avancées biomédicales et biotechnologiques ont contribué et contribuent au bien-être et à la santé des femmes, ainsi qu’à la promotion de leurs droits humains. L’exemple de la généralisation de la contraception chimique témoigne de l’impact mondial de cette avancée sur les possibilités d’autonomie, de liberté et de droits des femmes en matière de santé reproductive, mais aussi à des niveaux différents, sur leurs droits sociaux en général.
Cependant, les développements des technologies d’assistance médicale à la procréation peuvent aussi engendrer de nouvelles formes de contrainte et de discrimination envers les femmes. Aujourd’hui globalisées, elles placent les femmes au coeur de ces risques dans la mesure où elles mettent en jeu la sexualité, la reproduction, la parentalité et la filiation. Or, ces questions qui impactent sur les fondamentaux de la vie individuelle, familiale et sociale, y compris pour les générations futures, sont gérées différemment selon les contextes socioculturels.

Programme scientifique

« Le patient face à la Médecine Algorithmique »

le jeudi 20 mai 2021 de 13:00 à 14:00

La médecine algorithmique (médecine des big data) est porteuse d’immenses espoirs d’amélioration de notre santé collective. La puissance de calcul des ordinateurs hissera nos capacités diagnostiques à un niveau jamais atteint. Les médecines prédictive et préventive décupleront leur efficacité. Les traitements, donnés hier à l’aveugle, seront personnalisés sur la base de nos données génomiques. N’y a t-il pas cependant un risque que nous n’existions dans le futur que par le biais de nos données ? le patient se trouvant alors réduit à un objet de production de data nourrissant des algorithmes d’intelligence artificielle chargés de le réparer selon des standards qui ne prendraient pas en compte dans leur raisonnement certaines de ses dimensions intimes et complexes (ses choix, ses valeurs et préférences)… comme aurait pu le faire un cerveau humain. Cette (R)évolution numérique de la Santé va nécessiter de réinventer la relation de soin que noue le médecin avec son patient pour qu’elle puisse toujours faire sens et témoigner de la rencontre de deux humanités.

Affiche

Enjeux éthiques du numérique en santé

le mardi 18 mai 2021 de 13:45 à 17:00

Dans le prolongement du wébinaire présentant les bénéfices, les inconvénients et les dérives possibles de la révolution numérique en santé, l’après-midi sera consacrée aux enjeux éthiques du numérique dans la pratique.

Programme de l’après-midi

« Le numérique en sante : bénéfices, inconvénients, dérives. »

le mardi 18 mai 2021 de 09:00 à 12:00

La révolution numérique concerne aussi la santé. Dans quels domaines modifie-t-elle la pratique ? Quelles en sont les conséquences heureuses ou malheureuses. Quelles sont les dérives possibles ?

Programme de la matinée

Séances de casuistique pour les étudiants en médecine

le mercredi 28 avril 2021 de 15:00 à 16:30

Sur recommandation du Comité Consultatif National d’éthique (avis du 13 mars 2020), une cellule éthique de soutien a été mise en place au sein de l’Espace éthique PACA Corse, pour accompagner la réflexion des soignants et des citoyens en période de crise sanitaire.
Nous répondons à des saisines et nous auto saisissons sur des questions soulevant des enjeux éthiques particuliers.
En tant qu’étudiants en médecine, externes et internes, vous pouvez être impactés par les enjeux sanitaires au niveau de votre formation, sur vos lieux de stage.
Vous pouvez aussi avoir été confrontés à des situations difficiles, voire des dilemmes (contact avec la maladie, rapport à la souffrance, la mort, modification de la relation de soin, équité, précaution...) dans un contexte sociétal où chacun peut également être affecté sur le plan personnel.
Dans ce contexte, nous proposons aux étudiants en médecine et aux internes des séances de casuistique, où pourront être faits des récits de situations complexes (de façon anonymisée) que nous analyserons selon une démarche de réflexion éthique.
Les débats n’auront pas vocation à dire ce qu’il faut faire ou ne pas faire, encore moins, ce qui est bien ou mal, mais plutôt de clarifier les enjeux éthiques afin de mieux appréhender les problématiques à affronter et arriver à se positionner de manière plus ajustée face aux situations difficiles.
Deux séances sont proposées les :

- mardi 27 avril de 15h à 16h30 au sein de l’Espace éthique méditerranéen (sous-sol Timone adulte)
- mercredi 28 avril de 15h à 16h30 en Visio ZOOM

Ces séances seront animées par le Professeur Jean-Robert HARLE et par le Dr Marie-Ange EINAUDI.

Séances de casuistique pour les étudiants en médecine

le mardi 27 avril 2021 de 15:00 à 16:30

Sur recommandation du Comité Consultatif National d’éthique (avis du 13 mars 2020), une cellule éthique de soutien a été mise en place au sein de l’Espace éthique PACA Corse, pour accompagner la réflexion des soignants et des citoyens en période de crise sanitaire.
Nous répondons à des saisines et nous auto saisissons sur des questions soulevant des enjeux éthiques particuliers.
En tant qu’étudiants en médecine, externes et internes, vous pouvez être impactés par les enjeux sanitaires au niveau de votre formation, sur vos lieux de stage.
Vous pouvez aussi avoir été confrontés à des situations difficiles, voire des dilemmes (contact avec la maladie, rapport à la souffrance, la mort, modification de la relation de soin, équité, précaution...) dans un contexte sociétal où chacun peut également être affecté sur le plan personnel.
Dans ce contexte, nous proposons aux étudiants en médecine et aux internes des séances de casuistique, où pourront être faits des récits de situations complexes (de façon anonymisée) que nous analyserons selon une démarche de réflexion éthique.
Les débats n’auront pas vocation à dire ce qu’il faut faire ou ne pas faire, encore moins, ce qui est bien ou mal, mais plutôt de clarifier les enjeux éthiques afin de mieux appréhender les problématiques à affronter et arriver à se positionner de manière plus ajustée face aux situations difficiles.
Deux séances sont proposées les :

- mardi 27 avril de 15h à 16h30 au sein de l’Espace éthique méditerranéen (sous-sol Timone adulte)
- mercredi 28 avril de 15h à 16h30 en Visio ZOOM

Ces séances seront animées par le Professeur Jean-Robert HARLE et par le Dr Marie-Ange EINAUDI.

Conversations : « Détresse psycho-sociale » : un argument pour repousser les limites de l’avortement ?

le jeudi 15 avril 2021 de 10:00 à 11:30

Le projet de loi de bioéthique permet le recours à l’IVG notamment en cas de "détresse psycho-sociale" de la femme. Cette disposition, qui interpelle nombre de citoyens, sera débattu lors de ce débat en présence de :

  • Pr Jacques BRINGER Professeur Emérite, Faculté de Médecine Montpellier, Président du comité d’éthique de l’Académie Nationale de Médecine
  • Pr Pierre LE COZ Professeur des universités en philosophie, Membre de l’Académie Nationale de Médecine

Affiche

Journée du CEREM Ethique et Handicap

le mercredi 7 avril 2021 de 14:00 à 17:00

Conférence d’ouverture (14H00-14H30) : Philosophie et handicap : changer de regard pour favoriser la créativité - Pierre LE COZ, Philosophe, Professeur d’Université

Programme de la journée

Médecine, génétique, psychanalyse et éthique - Dialogues croisés. "GENETIQUE et NARRATIVITE"

le vendredi 26 mars 2021 de 09:00 à 17:00

Argumentaire :

Découvrir à l’occasion d’une maladie ou de la maladie d’un apparenté, une anomalie dans nos gènes constitue une épreuve. D’autant plus que ces altérations génétiques sont à l’origine de la maladie, révèlent une susceptibilité à la développer ou indiquent un risque de la transmettre. Faire un test génétique et identifier certaines caractéristiques de nos gènes, c’est apprendre à la fois la cause de la maladie, son caractère souvent inéluctable et sa dimension familiale, héritée des parents et transmissible aux enfants.
Où emporte ce savoir ? Qu’en faire ?
Lors de cette XIIème journée Médecine, génétique, psychanalyse et éthique-Dialogues croisés », nous nous intéresserons plus particulièrement à la mise en récit de cette expérience, à son écriture et à ce qu’elle peut mobiliser : porter témoignage de cet évènement, en garder la trace, « raccommoder les accrocs », donner du sens à ce qui s’est passé et tenter de s’approprier, à son rythme, ce savoir singulier.
A partir de ces écritures, véritables prises de parole d’auteurs et de patients, nous irons à la rencontre de ce qui n’est pas toujours dit dans le huis clos des cabinets de consultations. Et ainsi tenter d’entendre mais aussi de comprendre l’histoire que chacun peut se raconter, très singulière, très personnelle, et pourtant partageable dans ses dimensions existentielles, de confrontation à la souffrance, à la finitude, à l’incertitude du lendemain, aux blessures narcissiques ou identitaires que cette épreuve réveille, ainsi qu’aux élans créatifs qu’elle promeut parfois.

Programme de la journée

10eme printemps Ethique de Nice

le vendredi 19 mars 2021 de 09:00 à 13:00

Grandeur et Servitude du Soin
" Comment être soignant malgré la pluralité des normes et des contraintes ?"

intervenants

  • Bernardin Gilles (médecin, Nice)
  • Caillol Michel (médecin, philosophe, Marseille)
  • Cherikh Faredj (médecin, Nice)
  • Demarchi Jean-Raphaël (juriste, Nice)
  • IDE / AS Médecine Intensive Réanimation Nice
  • IFMK Nice
  • IFSI Cannes, Croix-Rouge, La Gaude, Menton

Affiche

L’accès aux soins des personnes les plus démunies à l’épreuve de la COVID-19

du jeudi 18 mars 2021 à partir de 14H00 au vendredi 19 mars 2021 jusqu'à 17H00

Organisé par le Master 2 Droit et Gestion duSecteur Sanitaire et Social et le Centre d’Études et Recherches sur les Contentieux Sous la direction scientifique du Pr. Philippe PEDROT

Partenaires :

  • Université de Toulon,
  • Aix Marseille Université,
  • Université Lyon 3,
  • Université de Montpellier,
  • Espace Ethique Méditerranéen,
  • Associations du secteur sanitaire et social,
  • Association Reliance,
  • Médecin du Monde,
  • Promo soins,
  • ADSEAAV

Programme de la journée

Conférence de la commission "Ethique des soins et religions"

le jeudi 18 mars 2021 de 10:00 à 17:00

L’INQUIÉTANTE ETRANGETE DU « FOU »
L’inquiétante étrangeté, c’est quand l’intime surgit comme étranger, inconnu, autre absolu, au point d’en être effrayant

Mise en perspective par les représentants des différents cultes

"C’est bien la pire folie que de vouloir être sage dans un monde de fous." Erasme

Argumentaire
Le mot « folie » vient du latin « follis » qui signifie « sac ou bal¬lon gonflé d’air », « soufflet pour la forge ». Ce mot aurait donc un rapport avec l’air, le souffle. Ce terme est apparu en français durant le Moyen-Age au XIème siècle. Il a la même racine que les mots : follet, feu-follet, affoler, affolement, folâtre, raffoler… C’est au XXème siècle que le mot « fou » a disparu de la terminologie médicale au profit de l’emploi de « malade mental » ou de « psy¬chotique ».
Comme l’explique Alain Rey dans son Dictionnaire historique de la langue française, pour l’ensemble des emplois du mot « fou », c’est l’idée de hors norme qui domine. Son contraire étant « raison ».
Le fou, ne serait-il pas comme l’air, évanescent, incapable de se fixer dans les limites de la raison ? Il est celui qui erre, qui vaga¬bonde, qui délire et sort du sillon. Dans un sens positif, le fou est l’être qui explore l’inconnu, qui fait preuve de créativité.

Cette journée se déclinera en deux temps :

Le matin : On explorera dans les champs de la philosophie et des différentes religions :
« Comment les religions perçoivent, ac¬cueillent, soutiennent et intègrent les personnes atteintes de folie ou de maladies mentales »

L’après-midi : On analysera en pratique des situations concrètes portant sur les thèmes traités.
Des représentants des cultes, un juriste, une philosophe, un (ethno)psychiatre et des professionnels du soin impliqués dans la démarche éthique seront présents pour nous apporter leurs éclairages.


PROGRAMME

10h-12h30 : Conférences : « Autour de la « folie » et de la maladie mentale »
Comment les religions perçoivent, accueillent, soutiennent et intègrent-elles les personnes atteintes de maladies mentales ?

10h-10h20 : Approche juridique : Me Julien CLEYET-MAREL

10h20-10h40 : Point de vue bouddhiste : Mme Edith BERMANN

10h40-11h : Point de vue israélite : Rabbin Mickaël JOURNO

11h-11h20 : Point de vue catholique : Père Jean-François NOEL

11h20-11h40 : Point de vue protestant : Pasteur François VOUGA

11h40-12h : Point de vue musulman : Imam Mourad HAMZA

12h-12h30 : Échange avec la salle

14h-16h30 : Analyse de situations concrètes autour de la maladie mentale

14h-15h - 1° vignette clinique : « Du délire mystique à l’ethnopsychiatrie »
Présentation d’une situation clinique suivie d’une discussion avec la salle
Débat avec le Rabbin Ary SAMOUN (Judaïsme), Pasteur Corinna THOMAS (Protestantisme), le Père François NOEL(Catholicisme), Mme Edith BERMANN (Bouddhisme), Imam Mourad HAMZA (Musulman), Mr Julien CLEYET-MAREL (Juriste), Mme Sylvie DUTERTRE OUJDI (Psychologue clinicienne, spécialisée dans la Trans culturalité)

15h-16h - 2° vignette clinique : « De la maladie mentale à l’inclusion dans la communauté d’appartenance »
Présentation d’une situation clinique suivie d’une discussion avec la salle
Débat avec le Rabbin Ary SAMOUN (Judaïsme), Pasteur Corinna THOMAS (Protestantisme), l’aumônière Krystel BUJAT (Catholicisme), Mme Edith BERMANN (Bouddhisme), Imam Mourad HAMZA (Musulman), Mr Julien CLEYET-MAREL (Juriste), Mme Sylvie DUTERTRE OUJDI (Psychologue clinicienne, spécialisée dans la Trans culturalité)

16h-16h30 Synthèse de l’après-midi avec Mme Sylvie DUTERTRE OUJDI (Psychologue clinicienne, spécialiste de la clinique transculturelle)

Affiche du colloque

Conversations : Les données de santé au temps de la COVID-19

le mercredi 17 mars 2021 de 10:30 à 12:00

La pandémie de COVID-19 a vu l’émergence de nombreux fichiers de données pour permettre le suivi de celle-ci (SIDEP, Contact Covid, SI Vaccin). La multiplication de ces fichiers contenant pour certains des données personnelles de santé ont ils un impact sur la protection de la vie privée des citoyens ? Pourquoi et pour qui ces fichiers ont ils été créés ? Quels sont les craintes et les attentes des patients ?
Nous tenterons de répondre à ces questions lors de ce débat en présence de :

  • • Mme Michèle TCHIBOUDJIAN Présidente de FRANCE ASSOS SANTÉ Provence-Alpes-Côte-D’Azur
  • • Mr. Olivier TECHEC Responsable de la Commission éthique PACA de la mutualité française
  • • Mr. Thomas ROUX Coordinateur régional FRANCE ASSOS SANTÉ Provence-Alpes-Côte-D’Azur

conférence : Quelle place pour la subjectivité dans la relation soignant-soigné ?

le mercredi 10 mars 2021 de 14:00 à 17:00

- Le soin à l’épreuve des représentations et des croyances avec P. Morey et P. Le Coz
- Le risque de dérive sectaire dans la pratique du soin E. Kania

Journée Internationale des Maladies rares 2021

le dimanche 28 février 2021 de 15:00 à 17:00

Dans le cadre de l‘édition 2021 de la journée internationale des maladies rares, la filière AnDDI-Rares propose deux ciné-débats gratuits, 100% digitaux.
L’objectif est d’inviter chacun à ouvrir les yeux sur les maladies rares dans une démarche bienveillante autour du film tiré de la pièce de théâtre "Le Tiroir - La Vie cachée" (25 min). Un débat en ligne sera ensuite prévu avec des médecins, des représentants d’associations de patients, les filières de soins nationales et une partie de l’équipe du film.

- Un 1er ciné-débat sera diffusé en ligne par facebook live à destination du grand public le dimanche 28 février 2021 à 15h :
Pour vous connecter, cliquez-ici

Communiqué de presse

Conversations : Enjeux éthiques autour de la vaccination contre la COVID-19

le mercredi 17 février 2021 de 16:30 à 18:00

  • - Comment évaluer le rapport bénéfice-risque des premiers vaccins contre la COVID ? par Annick GUIMEZANES
  • - Politique vaccinale et hésitation vaccinale par Jocelyn RAUDE
  • - Réflexion éthique et philosophique autour de la vaccination par Laëtitia MARCUCCI.

Affiche

Conférence débat : Les inégalités sociales de santé

le jeudi 11 février 2021 de 15:30 à 17:00

Conférence débat en présence de :
Pearl Morey , Doctorante en sociologie (EHESS-Cermes3 & Iris)

Affiche

Conférence débat

le mardi 9 février 2021 de 14:00 à 17:00

Conférence débat
• Place du respect de la dignité de la personne dans le déontologisme
• « Augmenter le bien dans le monde ». L’altruisme efficace selon les utilitaristes
en présence
du Professeur Pierre Le Coz, Professeur des universités en philosophie, Membre de l’académie nationale de médecine.

Affiche

Conférence débat : Sociologie de la profession médicale

le lundi 8 février 2021 de 15:30 à 17:00

Conférence débat en présence de :
Pearl Morey , Doctorante en sociologie (EHESS-Cermes3 & Iris)

Affiche

Conversations : Place des enfants dans la crise sanitaire : enjeux éthiques

le vendredi 5 février 2021 de 14:00 à 15:30

en présence de :

• Dr Véronique Massin Médecin conseiller technique départemental Éducation Nationale
• Dr Philippe Minodier Pédiatre, Praticien Hospitalier, APHM, Membre du Haut Conseil de la santé publique

Débat modéré par le Dr Marie-Ange Einaudi Pédiatre, chercheur en éthique

Affiche

Conversations : Le respect de l’autonomie est-il encore possible dans un monde protocolisé ?

le vendredi 15 janvier 2021 de 15:30 à 17:00

en présence de :
• Marie Hervé : Normalienne, Agrégée de philosophie
• Michel Caillol : Chirurgien, Docteur en philosophie
(éthique et politique)

Affiche

Les conditions du « mourir » : Regards croisés et enjeux éthiques sur la fin de vie

le vendredi 8 janvier 2021 de 14:00 à 17:30

en présence de :

  • Pr. Pierre Le Coz
  • Pr. Bernard Baertschi Professeur de philosophie à l’Institut « Éthique Histoire Humanités » de l’Université de Genève, membre du comité d’éthique de l’INSERM
  • Pr. Marie-Geneviève Pinsart L’euthanasie en Belgique, une dynamique éthico-légale, Professeure de philosophie à l’Université Libre de Bruxelles, membre du Comité Consultatif de Bioéthique de Belgique
  • Pr. Florent Schepens Euthanasie et sédation, deux représentations de la vie en France
  • Professeur de sociologie, Université de Bourgogne-Franche- Comté
  • Pr. Lionel Dany

Programme

Conversation : Le respect de l’autonomie est-il encore possible dans un monde protocolisé ? Evénement reporté au vendredi 15 janvier 2021

le vendredi 8 janvier 2021 de 15:30 à 17:00

en présence de :
• Marie Hervé : Normalienne, Agrégée de philosophie
• Michel Caillol : Chirurgien, Docteur en philosophie
(éthique et politique)

Affiche

Communiquer et échanger avec les patients vulnérables

le jeudi 17 décembre 2020 de 14:00 à 17:00

  • Face à l’inéluctable. La loi sur la fin de vie au prisme des principes de l’éthique en présence de Pierre Le Coz et Béatrice Eon
  • Table ronde : décisions complexes en fin de vie en présence de Marion Douplat et Jean-Marc Lapiana

Affiche

Le consentement en situation critique

le mercredi 16 décembre 2020 de 14:00 à 17:00

  • Que signifie « donner son consentement » en présence de Gilles Bernardin
  • Le secret médical, les situations limites en présence de Michel Caillol

Numérique en santé : les problèmes éthiques

le mardi 15 décembre 2020 de 14:00 à 17:00

  • Les problèmes éthiques soulevés par le numérique dans le champ de la santé en présence de Jean-Charles Dufour.
  • L’intelligence artificielle, la télémédecine, le traçage numérique en présence de Pearl Morey

Affiche

Conversations éthiques des commissions de l’Espace Ethique Méditerranéen Spéciale COVID-19

le vendredi 4 décembre 2020 de 14:00 à 16:30

Les commissions de l’Espace Éthique méditerranéen se réunissent régulièrement tout au long de l’année pour débattre, confronter les opinions de professionnels d’horizons différents et échanger à travers le prisme de leur thématique d’intérêt.
Ce travail d’élaboration et de recherche a pour but de nourrir le débat éthique dans un souci de pluralité des opinions. Il vise à améliorer la qualité des pratiques de soin et tout en humanisant la relation de soin.

Nous venons de traverser une période de crise sanitaire mondiale qui a grandement impacté nos pratiques professionnelles, a nécessité la mobilisation de tous pour faire face à l’afflux de patients et la mise en œuvre de mesures de protections drastiques vis à vis du risque infectieux.
Cet impératif de sécurité sanitaire a entrainé une transformation de l’acte de soin et une nécessaire adaptation des soignants. Chaque commission apportera un regard critique sur les nouveaux dilemmes éthiques aux quels cette crise nous confronte.

Un représentant de chaque commission présentera le fruit de la réflexion du groupe à propos de la crise sanitaire Covid-19. Un temps d’échange entre les orateurs permettra de tirer quelques enseignements de cette situation inédite.

Intervenants :
Commission « Ethique et psychiatrie »
Commission « Ethique et gérontologie »
Commission « Ethique des soins et religions »
Commission « Prévention-protection de l’enfance »
Commission « Ethique, santé, idéologie »

Affiche Programme

Débat autour des objets connectés

le lundi 23 novembre 2020 de 10:00 à 11:30

Les objets connectés sont devenus une partie intégrante de ce que l’on appelle aujourd’hui « la santé connectée ». Mesure de l’activité physique, suivi de la glycémie, mesure de l’observance ou prise de tension en continu ne sont que quelques exemples de l’utilisation des objets connectés en santé. Ces objets, qui peuvent être reconnus pour certains comme Dispositifs Médicaux, génèrent de multiples interrogations quant à leur utilisation. Ce débat abordera, entre autres, les problématiques autour de la formation des patients et professionnels de santé à l’utilisation de ces dispositifs, des attentes et des craintes des utilisateurs quant au devenir de leur données de santé.

Introduction

  • Définition des objets connectés / Dispositifs Médicaux. Par Valéry RAVIX
  • Bénéficier des objets connectés dans le soin en prévenant les risques et nuisances. Par le professeur Jacques Bringer

avec la présence de :

  • Pr Jacques Bringer , Maladies endocriniennes, Hôpital Lapeyronnie, Montpellier
  • Mme Géraldine Cornet-Gicquel, Directrice des systèmes d’information de l’ARS PACA
  • Mme Nathalie Kieusseyan , Ingénieur en imagerie médicale, doctorante en éthique
  • Mme Marie-Laure Lumediluna, Présidente de l’Association Française des diabétiques 13 d’Aix pays de Provence, représentante régionale
  • Mme Pearl Morey , Doctorante en sociologie (EHESS-Cermes3 & Iris)
  • Mr Valéry Ravix, Chargé de mission à l’Espace Ethique PACA Corse
  • Mr Olivier Techec, Responsable de la Commission éthique PACA de la mutualité française

Affiche

Conférence-débat : retour sur les problèmes éthiques en situation de crise sanitaire

le vendredi 20 novembre 2020 de 14:00 à 17:00

Table ronde en présence des membres de l’Espace Éthique

  • Les cellules de soutien éthique en situation de crise sanitaire P. Malzac
  • Gérer l’incertitude et les dilemmes moraux en situation de pandémie P.Le Coz
  • Crise du système sanitaire : quelle stratégie d’adaptation ? B. Eon
  • Travaux en cours et positionnement de sociologues P. Morey

Violences faites aux femmes

le vendredi 6 novembre 2020 de 13:30 à 20:00

Journée de sensibilisation pour les professionnels et le grand public
Les divers violences faites aux femmes
les moyens de lutte

Mieux connaitre l’impact des violences conjugales sur la santé des femmes et des enfants :
Quel accompagnement médical, social,
juridique et judiciaire sur l’aire ciotadenne ?

Affiche de la journée Programme de la journée

Conférence débat : principes éthiques pour la prise en charge des patients en urgence vitale

le vendredi 16 octobre 2020 de 14:00 à 17:00

  • L’accompagnement et la solitude des mourants. Regard de Norbert Elias en présence de Pearl Morey
  • Débat actuel sur le respect des morts et des accompagnants en présence de Marie-Ange Einaudi, Frédérique Gignoux et Béatrice Eon

Conférence-débat : Ethique , droit et responsabilité

le mardi 13 octobre 2020 de 14:00 à 17:00

Le soin et les principes de la laïcité
Les droits de l’Homme : ses défenseurs et ses détracteurs

en présence de Pierre Le Coz Professeur de philosophie et membre de l’académie de Médecine

Agenda octobre-> Décembre 2020

du vendredi 2 octobre 2020 à partir de 11H21 au jeudi 17 décembre 2020 jusqu'à 12H21

Tout l’agenda des événements organisés à l’Espace Éthique

Agenda octobre-> Décembre 2020